/opinion/columnists
Navigation

Hakuna Matata

Coup d'oeil sur cet article

La semaine dernière, le chroniqueur du New York Times Nicholas Kristof a écrit que l’année 2019 était la plus belle année de toute l’histoire de l’humanité et que l’année 2020 allait être plus belle encore.

Si vous pouviez voyager dans le temps, la meilleure période que vous pourriez choisir pour vivre est... maintenant.

EN FINIR AVEC L’APOCALYPSE

« Jamais aussi peu d’enfants ne sont morts en bas âge et jamais autant d’adultes n’ont appris à lire et à écrire. 

Chaque jour, 325 000 nouvelles personnes ont accès à l’électricité, 200 000 nouvelles personnes ont accès à l’eau courante et 650 000 nouvelles personnes ont accès à internet. 

Avant, la moitié des êtres humains mouraient en bas âge. Aujourd’hui, le risque de mourir enfant est de 4 %. 

De plus, tous les chiffres le démontrent, jamais aussi peu de gens n’ont vécu dans l’extrême pauvreté. »

Yuval Noah Harari, l’auteur du best-seller Sapiens, dit la même chose. Idem pour le psychologue canadien Steven Pinker, auteur d’un autre best-seller international, La part d’ange en nous (The Better Angels of Our Nature : The Decline of Violence in History and Its Causes).

Dans toute l’histoire de l’humanité, on n’a jamais connu une période aussi peu violente, avec aussi peu de guerres, aussi peu de gens qui meurent de faim et aussi peu d’épidémies mortelles.

Aujourd’hui, plus de gens meurent de surpoids que de famine ! Des pays qui tiraient le diable par la queue sont devenus des puissances économiques, grâce au capitalisme et à la mondialisation.

(Ce n’est certainement pas le socialisme qui leur a permis de sortir de la misère. Regardez ce qui est arrivé au Venezuela, qui possédait les plus grandes réserves de pétrole au monde et qui croupit maintenant dans l’indigence la plus complète grâce aux politiques « progressistes » de Hugo Chavez...)

Ça ne veut pas dire que tout est parfait, bien sûr.

Mais les conditions de vie n’ont jamais été aussi bonnes. Et elles s’améliorent d’année en année.  

Pourquoi on n’enseigne pas AUSSI ça à l’école ?

Pourquoi on n’en parle pas plus souvent dans les journaux ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

TOUS EN DÉPRESSION

Après ça, on se demande pourquoi les enfants sont si anxieux et pourquoi on croque des antidépresseurs comme si c’était des M&M’s...

On n’arrête pas de nous répéter que tout va mal, que le monde se déglingue à la vitesse grand V et que l’Apocalypse est pour demain !

Partout, à la télé et au cinéma, il n’est question que de zombies, d’émeutes anarchiques et de sociétés post-apocalyptiques.  

Vous me direz que je ne parle pas des changements climatiques...

Nous sommes capables d’envoyer des sondes aux confins de notre galaxie et de tripoter notre ADN.

Vous croyez vraiment qu’on ne trouvera pas de solutions technologiques aux défis environnementaux qui s’imposent à nous ?

Et vous croyez que les entrepreneurs ne seront pas heureux de vendre ces nouvelles technologies aux quatre coins du monde ?

UNE RÉSOLUTION

Et si on prenait cette résolution, en 2020 : voir le verre à demi plein plutôt qu’à demi vide ?

Je sais, je suis plutôt mal placé pour écrire ça, moi, monsieur Grognon, comme m’appelle ma blonde.

Mais on peut essayer, non ?