/sports/others
Navigation

Après avoir délaissé le football de la NCAA, Mathieu Massé-Pelletier s’est inscrit en athlétisme à l’Université Laval

Mathieu Massé-Pelletier
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Massé-Pelletier poursuivra sa carrière avec le programme d’athlétisme du Rouge et Or de l’Université Laval à compter de septembre prochain.

L’ancien secondeur avait reçu une offre de bourse des Ragin Cajuns de l’Université de la Louisiane à Lafayette avant la pause des Fêtes, mais il a préféré rentrer à la maison pour privilégier ses études plutôt que de se joindre au programme de la NCAA.

«Lors de ma visite, j’ai été vraiment impressionné par leur salle de musculation et ils misent sur des installations incroyables, mais la situation aurait été plus difficile sur le plan académique, a-t-il expliqué. Maintenant que le football est terminé, la médecine devient ce qu’il y a de plus important. En optant pour Laval après avoir passé des cours de sciences de mise à niveau, je pourrai faire une demande en médecine au printemps 2021 au lieu de faire un “premed” de quatre ans aux États-Unis.» 

«Si je ne suis pas accepté, je pourrai m’inscrire à un programme de santé et faire une nouvelle demande en médecine trois ans plus tard, de poursuivre l’ancien secondeur étoile du Blizzard du Séminaire Saint-François. Sur le plan sportif, je vais me donner autant au programme d’athlétisme à Laval que je l’aurais fait à UMass en football.»

Expérience profitable

Une dernière commotion cérébrale subie seulement deux semaines après qu’il se soit engagé avec les Minutemen de UMass le 22 septembre a complètement transformé le plan de match du secondeur des Tigers de Woodberry Forest School.

«Même si cela n’a pas tourné comme je l’aurais souhaité, je ne regrette rien de ma décision d’étudier aux États-Unis pendant deux ans, a-t-il affirmé. J’ai développé mon indépendance, je me suis fait des amis de partout dans le monde, je parle trois langues et j’ai découvert l’athlétisme. Ma blessure n’enlève rien à mon expérience.»

«Au départ, je ne voulais rien savoir de revenir à Québec, mais je suis maintenant en paix avec la situation, d’ajouter Massé-Pelletier. Ce n’est pas le dénouement prévu, mais je suis en paix avec ma décision après avoir pris un pas de recul et laissé retomber la poussière. À Québec, je retrouverai les gens que j’aime.»

De retour à Woodberry pour compléter sa dernière session où il a repris les cours, lundi, Massé-Pelletier se donnera à fond en athlétisme où le disque et le poids seront au menu. «J’ai vraiment aimé l’athlétisme dès le départ, a-t-il indiqué. Mon objectif est de me qualifier pour les nationaux au disque, objectif que j’ai raté de peu l’an dernier.»

À ses débuts à Laval en septembre, il découvrira une nouvelle épreuve. «Je n’ai jamais lancé un marteau de ma vie, mais les entraîneurs de Laval tout comme ceux en Lousiane estiment que c’est la meilleure épreuve pour moi. J’ai hâte de voir comment ça va se passer. J’espère avoir un impact positif dès ma première année. Je vais aussi lancer le disque.»