/sports/hockey/canadien
Navigation

«Quand tu perds, tu ne peux pas être content» –Ilya Kovalchuk

Canadiens c Jets
Photo Pierre-Paul Poulin Ilya Kovalchuk a offert une bonne performance à ses débuts avec le Tricolore. L’attaquant a d’ailleurs fourni une aide sur le deuxième but du match de Ben Chiarot.

Coup d'oeil sur cet article

Ilya Kovalchuk n’avait pas joué depuis le 9 novembre. Il avait participé à son dernier match avec les Kings de Los Angeles contre le Canadien au Centre Bell. Près de deux mois plus tard, il foulait la même patinoire, mais avec un chandail différent sur son dos. Il a fait une bonne première impression avec le CH.

« Quand tu perds, tu ne peux pas être content. Je me sentais bien dans la deuxième portion du match. À mes premières présences, j’étais nerveux. Je n’avais pas joué depuis longtemps. Le résultat n’est pas là, mais nous nous sommes battus. »

– Ilya Kovalchuk


Kovalchuk a obtenu une passe face aux Jets, mais il a aussi gagné plusieurs batailles en fond de territoire. Le Russe a montré une facette moins connue de son jeu avec six mises en échec.

« J’ai toujours eu ce côté en moi [robustesse]. Quand les entraîneurs te font confiance, tu veux tout donner sur la glace. Les entraîneurs m’ont placé dans une bonne position. C’est juste le début. Je devrai travailler encore plus fort. J’étais aussi heureux d’entendre dans les gradins des “Kovy ! Kovy ! Kovy !” J’avais de petits frissons. J’ai aimé ça. »

– Ilya Kovalchuk


À son 348e match dans la LNH, Ben Chiarot a marqué deux buts dans un match pour la première fois. Après la rencontre, le gros numéro 8 ne se souciait pas trop de cette statistique.

« C’est bien de marquer deux buts contre mon ancienne équipe, mais j’aurais aimé mieux une victoire contre les Jets. »

– Ben Chiarot