/sports/hockey
Navigation

Tavares, Matthews et McDavid veulent plus de rendez-vous internationaux

Coup d'oeil sur cet article

La finale mémorable entre le Canada et la Russie au dernier Championnat du monde junior a suscité la convoitise, car certains joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) aimeraient aussi avoir davantage d’occasions de participer à de grands rendez-vous internationaux. 

«Ç'a produit certains des plus grands moments dans l’histoire du hockey, donc je ne vois pas pourquoi on n’en a pas davantage», a confié John Tavares au réseau Sportsnet. 

«C’était un autre classique, a indiqué le capitaine des Maple Leafs de Toronto au sujet de la finale de dimanche, remportée au compte de 4 à 3 par le Canada. Les deux équipes ont bien joué. C’est bien de voir les gars ramener l’or au pays et jouer de la manière dont ils l’ont fait. Ils ont fait face à beaucoup d’adversité pendant le tournoi et la finale.» 

«Un match comme celui-là prouve que de rassembler les meilleurs joueurs au monde et de les faire jouer pour leur pays dans un tournoi, c’est très, très difficile à battre.» 

Depuis les Jeux olympiques de Sotchi en 2014, les vedettes de la LNH ont eu bien peu d’occasions de s’affronter dans ce type d’événement. Il y a eu la Coupe du monde en 2016, mais plusieurs d’entre elles n’ont pu y participer. Quant au Championnat du monde, il est toujours privé d’éléments importants, puisqu’il se déroule au printemps, pendant les séries éliminatoires. 

Un retour aux Olympiques? 

Le prochain événement international qui pourrait réunir les étoiles de la LNH serait les Jeux de Pékin en 2022. La LNH, l’Association des joueurs, le Comité international olympique et la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) devront d’abord parvenir à une entente, ce qui est loin d’être une évidence. Certains joueurs le souhaitent toutefois ardemment. 

«Chaque fois que tu as la chance de représenter le Canada dans un tournoi qui réunit les meilleurs, c’est toujours très spécial et ça donne du grand hockey. Donc, j’espère vraiment avoir l’occasion de le faire à nouveau», a dit le capitaine des Oilers d’Edmonton, Connor McDavid, qui avait été un meneur de l’équipe nationale au Mondial junior de 2015. 

L’attaquant des Maple Leafs Auston Matthews espère lui aussi avoir la chance de réaliser un jour son rêve olympique. «Beaucoup de gars tirent une grande fierté à jouer pour leur pays et, en ce sens, il n’y a rien qui peut battre les Olympiques. Ce serait une expérience formidable pour moi de pouvoir jouer dans un tournoi avec le gilet des États-Unis.» 

Le président de la FIHG, René Fasel, a donné au commissaire Gary Bettman jusqu’au 31 août prochain pour annoncer si les joueurs de la LNH participeront aux prochains Jeux olympiques.