/news/health
Navigation

Transfert d'une femme atteinte d'Alzheimer vers un CHSLD: la famille se résigne

Coup d'oeil sur cet article

Les proches de la femme de 93 ans de Granby atteinte d'Alzheimer, forcée de quitter sa résidence privée pour personnes âgées parce que son cas est devenu trop lourd, se sont finalement résignés, acceptant qu’elle déménage.  

Jusqu'à la dernière minute, la famille de Réjeanne Ashby a tout tenté pour éviter qu’elle soit transférée dans le réseau public en raison de son état de santé, qui s’est détérioré au cours des derniers mois.   

Lundi midi, devant l'impossibilité de faire annuler la décision, la famille s'est rendue à la décision de la direction de la résidence du Groupe Maurice.   

Mme Ashby devait partir pour un CHSLD lundi.   

«On a baissé les bras parce que notre priorité, c'est notre mère, mais ça ne veut pas dire qu'on va les baisser pour toujours», a indiqué à TVA Nouvelles le fils de Mme Ashby, Claude Robert.   

Au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, on ne peut directement commenter le cas de Mme Ashby, mais on a précisé qu’«il s'agit d'une évaluation au cas par cas des besoins de la personne en fonction de la capacité de la résidence à offrir, en intensité suffisante, les services requis pour assurer sa sécurité».   

«Après évaluation, si les besoins d'une personne dépassent la capacité de la résidence, des offres alternatives d'hébergement sont offertes», a ajouté le CIUSSS.   

Le fils de Mme Ashby a envoyé une mise en demeure au Groupe Maurice et pourrait porter la cause devant la justice.