/misc
Navigation

Donald Trump hyperactif pour démarrer 2020

FILES-US-POLITICS-ELECTION
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez déjà constaté que l’année 2020 débute sur plusieurs moments forts. Le rythme devrait au moins se maintenir ou peut-être même s’accélérer dans les prochains jours. 

Si notre attention est, avec raison, tournée vers l’Iran et la procédure de destitution, n’oublions pas que les candidats démocrates entreprennent le dernier sprint avant le début du vote dans les caucus et primaires. Déjà (ou enfin), nous aurons droit au dernier débat le 14 janvier prochain. 

Si les démocrates s’activent, le président n’est pas en reste. Malgré le tourbillon actuel, son équipe de réélection et lui seront particulièrement actifs en janvier. J’ai pensé vous offrir un aperçu de ses activités. 

Que ce soit pour mousser sa candidature ou pour faire diversion, le président adore participer à des rassemblements politiques où il retrouve de farouches partisans qui ne demandent qu’à entendre ses grands succès.  

«L’élu» ne boudera pas son plaisir et il va multiplier les rencontres avec ses fidèles. La semaine prochaine, on pourra le voir et l’entendre en Ohio et au Wisconsin. Si l’Ohio semble déjà dans la poche pour l’élection de 2020, attendez-vous à de multiples visites de Donald Trump au Michigan. 

L’équipe du président prévoit également utiliser le Super Bowl et l’entrevue qu’il accorde habituellement à ce moment. Outre le match lui-même, le spectacle de la mi-temps associe Jennifer Lopez et Shakira, mais j’accorderai une attention particulière aux propos du président. Gardez aussi un œil sur les publicités, l’équipe du président prévoit délier les goussets de la bourse pour s’acheter un peu de temps d’antenne. 

Le message présidentiel du Super Bowl sera suivi deux jours plus tard par le discours sur l’état de l’Union. Voilà qui ne manquera pas de piquant. Les démocrates attendront de pied ferme un homme dont il tente de limiter les pouvoirs dans un contexte de guerre et qu’ils ont accusé dans le cadre de la procédure de destitution à la chambre.  

Donald Trump a déjà affirmé se plaire dans le chaos, il sera servi! On a laissé entendre qu’il dégainera aussi souvent son arme de prédilection, Twitter.  

Aux activités déjà mentionnées s’ajoutera un séjour présidentiel en Suisse pour une participation au Forum économique mondial. Vous avez le tournis? Attendez, février n’est même pas arrivé!! 

Caricature de John Cole