/sports/hockey/canadien
Navigation

Sous le seuil de la respectabilité: le Canadien est de nouveau battu par les Red Wings

Le Canadien est de nouveau battu par les Red Wings

Coup d'oeil sur cet article

DETROIT | La situation du Canadien va de mal en pis. On avait beau constater que la troupe de Claude Julien était dans une position précaire, il fallait être vraiment pessimiste pour imaginer cette équipe subir une troisième défaite contre la pire formation de la LNH.  

• À lire aussi - «On a besoin d’un meilleur engagement», déclare Claude Julien 

• À lire aussi - «On doit essayer de comprendre ce qui se passe» –Tomas Tatar 

Une fois de plus, mardi soir, le Canadien a baissé pavillon face aux Red Wings de Detroit, cette fois au compte de 4 à 3. Le Tricolore a donc subi un septième revers d’affilée.   

Au cours de cette mauvaise séquence, pratiquement identique à celle de novembre, il n’a récolté qu’un point de classement. Dans de telles circonstances, une participation aux séries devient de plus en plus utopique, l’équipe ne totalisant que 43 points en 44 matchs.  

D’ailleurs, un coup d’œil à la fiche du Canadien contre les formations qui en arrachent plus que lui dans l’Association de l’Est permet de comprendre beaucoup mieux pourquoi il ratera probablement les séries pour la quatrième fois en cinq ans.  

Face aux Red Wings, aux Devils, aux Sénateurs et aux Rangers, le Canadien affiche un dossier combiné de 2-5-2. On parle donc de 6 points sur une récolte possible de 18.  

Croche en défense  

Pour la deuxième fois en une semaine, c’est Charlie Lindgren qui défendait le filet du Canadien. Le pauvre, souvent laissé à lui-même, n’a pas à rougir de sa performance. Sans les 12 arrêts qu’il a effectués au premier vingt, les Red Wings auraient été en mesure de se forger une avance. Une chance qu’on ne parle pas d’une puissance de la LNH.  

D’ailleurs, pour la majeure partie de la soirée, les joueurs du Canadien ont commis de bêtes erreurs. Défensivement, ce fut très difficile. Ils sont quelques-uns à avoir failli à leur tâche profondément dans leur territoire et à avoir couvert de façon inadéquate leur adversaire à proximité du filet.  

Ce qu’on a remarqué...  

Kovalchuk change de trio  

Bien qu’il s’agissait d’un deuxième match en 24 heures, Ilya Kovalchuk a connu une autre soirée fort occupée. En raison des nombreux avantages numériques, le Russe a foulé la patinoire pendant 21 min 22 s. À partir du second engagement, Artturi Lehkonen a pris sa place au sein de la première unité. Le Russe a occupé le flanc droit en compagnie de Max Domi et de Nick Suzuki. Une combinaison somme toute intéressante. Kovalchuk a récolté ses deuxième et troisième points avec le Canadien : deux mentions d’aide, dont une sur l’attaque massive.  


Soirée difficile pour le 1er duo  

Ce ne fut pas le meilleur match du duo composé de Shea Weber et de Ben Chiarot. Sur le but de Robbi Fabbri, Chiarot a perdu sa lutte en coin de patinoire contre Dylan Larkin. Sur la deuxième réussite de la soirée de Frans Nielsen, qui créait l’égalité, Weber s’est bêtement fait attirer profondément en zone neutre par Luke Glendening.  


Ça manque de piquant   

Le but inscrit par Artturi Lehkonen était le huitième accordé par les Wings alors qu’ils évoluent avec l’avantage d’un homme. On peut facilement comprendre pourquoi. Les Wings en étaient à leur troisième erreur en deux supériorités numériques. Filip Hronek a été à l’origine de deux d’entre elles, dont celle menant au but du Finlandais.  

+
Jonathan Bernier
Avant le début de la présente campagne, le Lavallois affichait un dossier de 1-10-3 contre le Canadien. Cette saison, il est parfait en trois sorties. Quel revirement !
-
Un prix de groupe
Perdre trois fois au cours d’une même saison contre une formation aussi misérable que les Red Wings, c’est tout simplement inacceptable.
3
4
Première période
1-Mon: Artturi Lehkonen (10) (Sans aide)DN-12:48
Punitions: Weise (Mon) 8:29, Cousins (Mon) 12:13, Bowey (Det) 14:29, Tatar (Mon) 19:46.
Deuxième période
2-Mon: Nick Suzuki (8) (Domi, Kovalchuk)AN-6:31 3-Det: Frans Nielsen (2) (Smith, Bowey)12:22
Punitions: Erne (Det) 5:12, Nemeth (Det) 6:04, banc (Mon) (purgée par Cousins) 10:16.
Troisième période
4-Det: Robby Fabbri (11) (Bertuzzi, Larkin)0:51 5-Mon: Victor Mete (4) (Kovalchuk, Suzuki)6:13 6-Det: Frans Nielsen (3) (Green, Helm)11:19 7-Det: Filip Zadina (5) (Erne, Filppula)16:08
Punitions: Abdelkader (Det) 2:23, Nemeth (Det) 6:44.
Tirs au but
Montréal 6 - 10 - 10 - 26 Detroit 12 - 11 - 7 - 30
Gardiens:
Mon: Charlie Lindgren (P, 0-2-0). Det: Jonathan Bernier (G, 9-12-2).
Avantages numériques:
Mon: 1 en 5, Det: 0 en 4
Arbitres:
Graham Skilliter, Garrett Rank.
Juges de lignes:
Ryan Gibbons, Devin Berg.
ASSISTANCE:
17 538.
Frans Nielsen
Filip Zadina
★★
Ilya Kovalchuk
★★★