/opinion/columnists
Navigation

Le merveilleux monde des galas

Coup d'oeil sur cet article

« Mesdames et messieurs, bonsoir et bienvenue aux Drains, le gala des plombiers du Québec, retransmis comme chaque année en direct du Réno-Dépôt de Pointe-aux-Trembles ! 

Comme vous le voyez, les champions du coupe-tube se sont mis sur leur 36 ce soir ! Herby Moreau est d’ailleurs sur le tapis orange... 

– Oui, merci Roger ! J’ai devant moi Fred Girard, le fameux plombier de Lavaltrie qui, vous vous en souvenez sûrement, a remporté l’an dernier le prix de la Meilleure installation de soupape à sûreté. Que portez-vous, ce soir, Fred ? 

– Un pantalon que j’ai acheté chez Bovet il y a cinq ans. Étant donné que j’ai maigri, il montre merveilleusement ma craque de fesses chaque fois que je me penche pour regarder en dessous d’un lavabo. Ça fait un effet bœuf ! 

– Fantastique ! Si je peux me permettre, Fred, il vous va comme un gant ! 

– Oups, désolé, Herby, mais nous devons aller tout de suite à la grande salle pour la remise du premier prix... 

– Le prix de la Meilleure utilisation d’une clé à molette est remis à... Gaston Labranche, de Cap-Chat ! 

(Applaudissements chaleureux de la salle. Visiblement ému, Gaston Labranche embrasse son épouse et se dirige vers la scène pendant que l’orchestre joue My Way de Frank Sinatra.) 

– Comme vous le savez, chers téléspectateurs, cette légende de la plomberie nord-américaine a reçu il y a deux ans le prestigieux prix Siphon pour l’ensemble de sa carrière... Écoutons son discours ! 

– Merci, merci ! Je ne pensais jamais recevoir ce prix ! J’espère que mon père, qui est décédé le mois dernier quand une chaudière lui a explosé en pleine face peut me voir de là-haut. Papa, regarde, ton enfant a réussi ! 

(La foule applaudit. On voit sa femme et ses enfants qui ont les yeux pleins d’eau.) 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

– Vous savez, une carrière de plombier, ça ne se fait pas tout seul. J’aimerais tout d’abord remercier Dieu, sans qui je ne pourrais jamais déboucher des puisards comme je le fais depuis 35 ans. 

Il y a aussi le public, qui m’a toujours soutenu au fil des années. 

Mais vous savez, ce n’est pas tout, recevoir des prix. Nous sommes là, à manger du bon manger, dans une belle quincaillerie. 

Pendant ce temps-là, en Afghanistan, il y a des enfants qui meurent de faim. Tous les jours, pendant que nous installons des tuyaux en fonte, des petits enfants meurent de faim dans des conditions épouvantables ! 

Alors, je dédie mon prix de la Meilleure utilisation d’une clé à molette à tous les petits Afghans ! On pense à vous ! Merci ! 

– Ah, nous reconnaissons ici la grandeur d’âme de cet homme exceptionnel ! Car comme vous le savez, mesdames et messieurs, Gaston Labranche n’est pas seulement un plombier. C’est un plombier engagé ! L’année dernière, il y est allé d’un long discours sur les accords d’Oslo et la situation au Moyen-Orient... J’en ai encore des frissons juste à y penser ! 

– Nous devons maintenant aller à la pause ! Au retour : le prix du Plombier le plus écolo de l’année ! » 

 Édito de Richard Martineau