/sports/football/alouettes
Navigation

Mario Cecchini à la présidence des Alouettes?

Gémeaux
Photo Pierre-Paul Poulin Le prochain président ?

Coup d'oeil sur cet article

Mario Cecchini est le candidat principal pour le poste de président des Alouettes selon ce que Le Journal de Montréal a appris hier. 

• À lire aussi: Fin bizarre d’un feuilleton rocambolesque 

Il succéderait à Patrick Boivin, qui a été démis de ses fonctions par la Ligue canadienne vendredi dernier. Les négociations entre Stern et Cecchini sont entamées, mais rien n’est conclu pour le moment selon nos informations.  

Le Québécois n’est cependant pas seul dans la course. Selon RDS, Len Rhodes serait également sur les rangs.   

Cecchini est bien connu dans le milieu des médias, car il a été président de Corus Médias et président-directeur général de RNC Médias au cours des dernières années. Il cadre très bien avec les critères que Stern a mentionnés lorsqu’on l’a interrogé à ce sujet.   

«Je peux vous assurer que le candidat sera bilingue à 100 %, a assuré Stern. J’ai été enchanté par les candidats que j’ai rencontrés dans les dernières semaines.»  

Cecchini est un candidat de premier plan pour ce poste. En plus d’avoir de bonnes connaissances sportives, il possède d’excellents contacts dans le milieu des affaires de Montréal et du Québec. Il sera capable de faire le pont entre les compagnies québécoises et les nouveaux propriétaires, qui sont ontariens.   

L’homme d’affaires serait aussi en mesure de conclure de nouvelles ententes de commandites et de bâtir de nouveaux partenariats afin de relancer une concession, qui a encaissé de lourdes pertes financières au cours de la dernière décennie.   

Un DG au plus vite  

Stern veut également régler le dossier de l’embauche du prochain directeur général dans les plus brefs délais.   

Depuis la fin de la saison, Patrick Boivin avait demandé un coup de pouce à Wally Buono pour rencontrer des candidats pour le poste. L’entraîneur Khari Jones avait également été consulté durant les différentes démarches.  

Cependant, Boivin a essuyé plusieurs refus de la part de trois ou quatre candidats solides.  

La raison qui aurait été invoquée? La situation de la vente de l’équipe.   

Est-ce que ces candidats seront à nouveau approchés dans les prochains jours, alors que les Alouettes ont de nouveaux propriétaires? Ce n’est pas impossible, surtout s’ils avaient déniché le candidat idéal.   

Une chose est sûre. Stern devra agir rapidement, car les autres équipes sont déjà en pleine planification pour la saison 2020.