/qubradio
Navigation

Sketch du Bye bye sur A&W: «On n’a pas à s’excuser», soutient Guy Nantel

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe du Bye bye n’a pas à s’excuser auprès du comédien Michel Olivier Girard pour le sketch parodiant les publicités de la chaîne A&W, insiste Guy Nantel.  

«Quand je dis qu’on n’a pas à s’excuser, ce que je veux dire, ce n’est pas qu’on peut se permettre de dire n’importe quoi sur n’importe qui en humour, mais il ne faut pas que l’espèce d’étalon de mesure, ce soit la susceptibilité d’une personne ou d’un groupe de personnes», a soutenu l’humoriste, mardi, à l’émission On n’est pas obligé d’être d’accord, sur QUB radio.   

  

  

De nombreuses personnes ont trouvé que le sketch du Bye bye parodiant les publicités d’A&W était inutilement méchant à l’endroit du comédien Michel Olivier Girard, qui incarne un employé de la chaîne. Dans le sketch, le personnage interprété par Claude Legault laisse notamment entendre que l'acteur n’a d’autre choix que de tenir des rôles comme celui de l'employé d’A&W, sa carrière n’allant pas bien.   

Vendredi dernier, le réalisateur du Bye bye 2019, Simon-Olivier Fecteau, a réagi à la controverse sur Facebook , affirmant avoir appelé Michel Olivier Girard au lendemain de la diffusion de l’émission de fin d’année. «Oui, ça prend du piquant dans le Bye bye, mais encore faut-il qu’il soit dirigé au bon endroit. On aurait dû frapper davantage sur le produit, et moins sur le messager», a-t-il écrit.  

L'acteur Michel Olivier Girard, qui joue dans les publicités d'A&W, a été parodié dans le dernier Bye bye.
Photo d'archives, AGENCE QMI
L'acteur Michel Olivier Girard, qui joue dans les publicités d'A&W, a été parodié dans le dernier Bye bye.

  

Pour Nantel, qui compare le sketch du Bye bye aux parodies que Rock et Belles Oreilles faisaient dans les années 80 et 90, «faire de l’humour, c’est égratigner des gens».   

«C’est comme si tu fais un gag sur les gros, que tu fais un gag sur un gros qui a 100 lb en trop, mais qui, lui, a un bon sens de l’humour, tout le monde va trouver ça correct, a lancé l’humoriste. Mais si tu fais un gag de gros sur quelqu’un qui a 5 lb en trop, mais qui est super complexé par ça, les gens vont dire: “Regarde ce que tu as fait, c’est terrible.” Il faut faire attention à ça aussi.»   

«L’humour, c’est un moment dans ta vie où tu mets la morale de côté temporairement. Où tu mets toutes les qualités du cœur de côté et où tu te paies la traite en riant de ce qui est drôle», a par ailleurs insisté celui qui réfléchit toujours à la possibilité de se présenter à la course à la direction du Parti québécois.    

  

Guy Nantel
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés
Guy Nantel

  

«En humour, même si tu sais que la personne de laquelle tu ris est une bonne personne, tu as le droit quand même d’aller montrer ses défauts», a ajouté Guy Nantel.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions