/world/middleeast
Navigation

Un avion ukrainien s’écrase en Iran, tuant les 176 personnes à bord

Un avion ukrainien s’écrase en Iran, tuant les 176 personnes à bord
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un avion de ligne ukrainien transportant 176 personnes, principalement des Iraniens et des Canadiens, s’est écrasé mercredi en Iran peu après son décollage de Téhéran, tuant tous ceux qui se trouvaient à bord.

• À lire aussi: 63 Canadiens périssent dans l'écrasement d'avion en Iran  

La catastrophe du Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA) s’est produite dans un contexte de graves tensions au Moyen-Orient et peu après le tir de missiles par Téhéran visant les troupes américaines en Irak. Mais rien n’indiquait que ces événements étaient liés et le président ukrainien Zelensky a mis en garde contre toute «spéculation». 

Un avion ukrainien s’écrase en Iran, tuant les 176 personnes à bord
AFP

La télévision d’État iranienne a diffusé des images du site de l'écrasement, sur lesquelles on voit des secouristes fouiller un terrain vague où sont éparpillés des débris, certains encore fumants. Plusieurs équipes de sauveteurs transportent des sacs mortuaires, d’autres rassemblent des affaires personnelles de passagers. 

Le vol PS752 d’UIA avait décollé à 6 h 10 (heure locale) de l’aéroport Imam Khomeini de Téhéran en direction de l’aéroport Boryspil de Kiev, disparaissant des radars deux minutes après. 

Il s’est écrasé sur des terres agricoles à Khalaj Abad dans le district de Shahriar, à environ 45 km au nord-ouest de l’aéroport, selon des médias d’État iraniens. Les responsables ukrainiens comme iraniens ont exclu toute chance de retrouver des survivants. 

Des enfants et des étudiants à bord

Selon la diplomatie ukrainienne, à bord du Boeing se trouvaient 82 Iraniens, 63 Canadiens, dix Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques. Onze autres étaient Ukrainiens, dont les neuf membres d’équipage. 

Le Canada héberge une importante diaspora iranienne et UIA propose des vols relativement économiques reliant Toronto et Téhéran, avec escale à Kiev. 

Selon la liste des passagers du vol, publiée par la compagnie aérienne, au moins 25 d’entre eux avaient moins de 18 ans. Treize passagers étaient par ailleurs des étudiants de l’université Sharif de Téhéran, l'une des plus prestigieuses du pays, selon l’agence d’information semi-officielle Isna. 

Un avion ukrainien s’écrase en Iran, tuant les 176 personnes à bord
AFP

Deux passagers non ukrainiens ayant acheté leurs billets ne se sont pas présentés à l’embarquement, a précisé Oleksiï Danylov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien.  

Selon UIA, qui a suspendu ses vols vers Téhéran, le Boeing 737 a été construit en 2016 et avait subi il y a deux jours un contrôle technique. C’est le premier écrasement meurtrier de cette compagnie aérienne privée, la première d’Ukraine. 

«C’était l'un de nos meilleurs avions avec un équipage excellent et très sûr», a déclaré, larmes aux yeux, le président de la compagnie Ievguen Dykhne lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Kiev. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a interrompu ses vacances à Oman, a ordonné l’ouverture d’une enquête et annoncé l’inspection de «toute la flotte aérienne civile» d’Ukraine, indépendamment de la cause de l’écrasement. 

«S’abstenir de toute spéculation»

«Je demande vraiment à tout le monde de s’abstenir de toute spéculation et version non vérifiée sur la catastrophe», a-t-il écrit sur Facebook. 

L’ambassade ukrainienne en Iran avait auparavant mis en cause «une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques», disant exclure «la thèse d’un attentat terroriste», avant de retirer ce passage de son communiqué. 

Un avion ukrainien s’écrase en Iran, tuant les 176 personnes à bord
AFP

Des images amateurs diffusées par les médias d’État iraniens montrent l’avion en flamme perdant de l’altitude dans la nuit avant d'exploser à son impact au sol. Un expert aéronautique et professeur à l’université de Tampere en Finlande, Stephen Wright, a dit à l’AFP qu'il doutait que l’avion ait été abattu. 

«Il y a beaucoup de spéculations actuellement disant qu’il a été abattu, je pense que cela ne se révélera pas du tout être le cas», a-t-il indiqué.  

Boeing, déjà touché par le scandale autour de ses 737 MAX cloués au sol depuis 10 mois, a indiqué dans un communiqué être «prêt à aider par tous les moyens nécessaires». 

«Nos sincères pensées sont avec l’équipage, les passagers et leurs familles. Nous sommes en contact avec la compagnie aérienne et nous sommes à ses côtés dans ce moment difficile», a ajouté le constructeur. 

Les deux boîtes noires ont été retrouvées, a indiqué l’autorité de l’aviation civile iranienne, mais le chef de cette institution, Ali Abedzadeh, cité par l’agence de presse Mehr, assure que l’Iran ne les donnera pas «au constructeur [Boeing] et aux Américains». 

Seuls quelques pays, dont les États-Unis, mais aussi l’Allemagne ou la France, ont les capacités techniques d’analyser les boîtes noires. 

Le premier ministre ukrainien, Oleksiï Gontcharouk, a quant à lui indiqué que Kiev négociait avec les autorités iraniennes pour autoriser l’accès du site de l’accident aux enquêteurs ukrainiens. La compagnie travaille avec les autorités aériennes pour «faire tout son possible pour trouver les raisons de l’accident», a-t-il ajouté. 

À la suite des tirs de missiles iraniens visant les forces américaines en Irak, de nombreuses compagnies aériennes, dont Air France et Lufthansa, ont annoncé qu'elles suspendaient leurs vols au-dessus de l’Irak et de l’Iran. 

L’agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a interdit dès mardi soir aux avions civils américains le survol des deux pays et du Golfe. 

Liste complète des passagers   

Abaspourqadi Mohamm 1986
Abbasnezhad Mojtaba 1993
Abtahiforoushani Seyedmehran 1982
Aghabali Iman 1991
Agha Miri Maryam 1973
Ahmadi Motahereh 2011
Ahmadi Muh Sen 2014
Ahmadi Rahmtin 2010
Ahmadi Sekinhe 1989
Ahmady Mitra 1973
Amirliravi Mahsa 1989
Arasteh Fareed 1987
Arbabbahrami Arshia 2000
Arsalani Evin 1990
Asadilari Mohammadhossein 1996
Asadilari Zeynab 1998
Ashrafi Habibabadi Amir 1991
Attar Mahmood 1950
Azadian Roja 1977
Azhdari Ghanimat 1983
Badiei Ardestani Mehraban 2001
Bashiri Samira 1990
Beiruti Mohammad Amin 1990
Borghei Negar 1989
Choupannejad Shekoufeh 1963
Dadashnejad Delaram 1993
Daneshmand Mojgan 1976
Dhirani Asgar 1945
Djavadi Asll Hamidreza 1967
Djavadi Asll Kian 2002
Ebnoddin Hamidi Ardalan 1971
Ebnoddin Hamidi Kamyar 2004
Ebrahim Niloufar 1985
Ebrahimi Khoei Behnaz 1974
Eghbali Bazoft Shahrokh 1960
Eghbali Bazoft Shahzad 2011
Eghbalian Parisa 1977
Elyasi Mohammad Mahdi 1991
Emami Sayedmahdi 1959
Emami Sophie 2014
Eshaghian Dorcheh Mehdi 1995
Esmaeilion Reera 2010
Esnaashary Esfahani Mansour 1990
Faghihi Sharieh 1961
Falsafi Faezeh 1973
Falsafi Faraz 1988
Farzaneh Aida 1986
Feghahati Shakiba 1980
Foroutan Marzieh 1982
Ghaderpanah Iman 1985
Ghaderpanah Parinaz 1986
Ghafouri Azar Siavash 1984
Ghandchi Daniel 2011
Ghandchi Dorsa 2003
Ghasemi Ariani Milad 1987
Ghasemi Dastjerdi Fatemeh 1994
Ghasemi Amirhossein 1987
Ghasemi Kiana 2000
Ghavi Mandieh 1999
Ghavi Masoumeh 1989
Gholami Farideh 1981
Ghorbani Bahabadi A 1998
Golbabapour Suzan 1970
Gorji Pouneh 1994
Haghjoo Saharnaz 1982
Hajesfandiari Bahareh 1978
Hajiaghavand Sadaf 1992
Hajighassemi Mandieh 1981
Hamzeei Sara 1986
Hasani/sadi Zahra 1994
Hashemi Shanrzad 1974
Hassannezhad Parsa 2003
Hatefi Mostaghim Sahan 1987
Hayatdavoudi Hadis 1992
Jadidi Elsa 2011
Jadidi Pedran 1991
Jamshidi Shadi 1988
Jebelli Mohammaddam 1990
Kadkhoda Zaden Mohammaddam 1979
Kadkhodazaden Kasha 1990
Karamimoghadam Bahareh 1986
Katebi Rahimen 1999
Kaveh Azaden 1979
Kazerani Fatemeh 1987
Khadem Forough 1981
Kobiuk Olga 1958
Lindberg Emil 2012
Lindberg Erik 2010
Lindberg Raheleh 1982
Lindberg Mikael 1979
Madani Firouzeh 1965
Maghsoudlouestarabadi Siavash 1976
Maghsoudlouesterabadi Paria 2004
Mahmoodi Fatemeh 1989
Malakhova Olena 1981
Malek Maryam 1979
Maleki Dizaje Fereshteh 1972
Mamani Sara 1983
Mianji Mohammadjavad 1992
Moeini Mohammad 1984
Moghaddam Rosstin 2010
Mohammadi Mehdi 1999
Molani Hiva 1981
Molani Kurdia 2018
Moradi Amir 1998
Morattab Arvin 1984
Moshrefrazavimoghaddam Soheila 1964
Mousavi Daria 2005
Mousavi Dorina 2010
Mousavibafrooei Pedram 1972
Nabiyi Elnaz 1989
Naderi Farzahen 1981
Naghibi Zahra 1975
Naghib Lahouti Mehr 1987
Nahavandi Milad 1985
Niazi Arnica 2011
Niazi Arsan 2008
Niknam Farhad 1975
Norouzi Alireza 2008
Nourian Ghazal 1993
Oladi Alma 1992
Omidbakhsh Roja 1996
Ovaysi Amir Hossein 1978
Ovaysi Asal 2013
Pasavand Fatemeh 2002
Pey Alireza 1972
Pourghaderi Ayeshe 1983
Pourjam Mansour 1966
Pourshabanoshibi Naser 1966
Pourzarabi Arash 1993
Raana Shahab 1983
Rahimi Jiwan 2016
Rahimi Razgar 1981
Rahmanifar Nasim 1994
Razzaghi Khamsi Ni 1974
Rezai Mahdi 2000
Rezae Hossain 1999
Saadat Saba 1998
Saadat Sara 1996
Saadat Zeinolabedin 1990
Saati Kasra 1972
Sadeghi Alvand 1990
Sadeghi Anisa 2009
Sadeghi Mirmohammad 1976
Sadeghi Sahand 1980
Sadighi Neda 1969
Sadr Niloufar 1958
Sadr Seyednoojan 2008
Saeedinia Amirhosse 1994
Safarpoorkoloor Pe 1999
Saket Mohammadhosse 1986
Salahi Moh 1988
Saleheh Mohammad 1987
Saraeian Sajedeh 1993
Setareh Kokab Hamid 1988
Shadkhoo Sheyda 1978
Shaterpour Khiaban 1988
Soltani Paniz 1991
Tahmasebi Khademasa 1984
Tajik Mahdi 1999
Tajik Shahram 1998
Tarbhai Afifa 1964
Tarbha Alina 1988
Toghian Darya 1997
Zarei Arad 2002
Zibaie Maya 2004
Zokaei Sam 1977