/news/politics
Navigation

Saint-Marc-des-Carrières: le maire annonce sa démission en pleine séance du conseil municipal

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Saint-Marc-des-Carrières, Guy Denis, a annoncé sa démission lors d’une séance houleuse, mardi soir, et a forcé le conseil municipal à reporter une fois de plus l’adoption du budget 2020.  

Les élus municipaux ont à nouveau été pris à partie par de nombreux citoyens furieux des hausses de taxes salées annoncées en décembre.     

Minoritaire au conseil, le maire Guy Denis s’est rangé de leur côté et s’est opposé à l’adoption de la nouvelle mouture du budget, insatisfait du travail accompli dans les dernières semaines pour réduire la hausse.     

À l’origine, une hausse de tarifs de 216 $ pendait au bout du nez de chaque propriétaire pour l’eau potable et la gestion des eaux usées. À cela, il fallait ajouter les effets de la hausse du rôle d’évaluation de 6 %.     

Les élus ont réussi à ramener la hausse de tarifs à 41 $, en retardant certains projets et en coupant dans certaines dépenses, sans toutefois toucher au taux de taxation.     

L’effort a été jugé insuffisant par le maire Denis qui a invité ses collègues à refaire leurs devoirs.     

Une troisième version du budget 2020 sera donc présentée d’ici la fin janvier.     

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Des élections au printemps  

Guy Denis a décidé de tirer sa révérence et a confirmé sa décision lors de la séance du conseil. Sa démission sera effective à la fin du mois de février, a-t-il prévenu, ce qui ouvre la voie à une élection au printemps.     

«Ça va faire 30 ans que je suis au conseil, dont 23 ans à la mairie. J’ai fait ma part. J’ai 77 ans, je vais prendre ma retraite. J’ai eu bien des problèmes avec cette gang-là. C’est assez. Je me suis rendu malade avec ça. Je sors la tête haute», a-t-il commenté mercredi.