/world/middleeast
Navigation

Une volonté délibérée de tirer sur l’avion en plein vol

Coup d'oeil sur cet article

L’erreur tragique qui a entraîné l’explosion en plein vol d’un Boeing au-dessus de l’aéroport de Téhéran pourrait être due à une mauvaise utilisation du système de défense aérienne par l’armée iranienne.

Selon des experts consultés jeudi par le New York Times, il n’est pas impossible que l’Iran ait positionné son système de défense aérienne de façon à protéger l’aéroport civil de Téhéran d’une possible riposte américaine.

Seule une poignée de militaires iraniens sont habilités à opérer ce système de défense aérienne, que l’Iran a acquis de la Russie en 2005. Et dans le feu de l’action, ceux-ci ne sont pas à l’abri d’une erreur, estiment ces experts.

Cette théorie ne fait toutefois pas l’unanimité auprès des spécialistes en aéronautique. Joint par Le Journal, l’ancien aviateur militaire et expert français Xavier Tytelman reconnaît lui aussi qu’une erreur est possible, mais croit plutôt que le Boeing ukrainien a été abattu volontairement. 

Une cible

« Il faut viser spécifiquement une cible pour tirer derrière. Certes, ils se sont trompés de cible, mais il y a quand même une volonté délibérée de tirer sur cet avion. Les Iraniens étaient peut-être persuadés que des avions militaires venaient bombarder la capitale Téhéran », explique M. Tytelman, joint dans le Val-d’Oise, en France. 

Dans les zones de conflits, et lorsqu’il y a une grande tension, les systèmes de missiles sont mis en alerte. Dès lors, les hommes sont prêts à tirer, ajoute-t-il.

Selon lui, la bavure est claire. « On a tous les arguments pour dire qu’ils sont mal organisés, qu’ils ne savent pas gérer leur pays. »

De son côté, le lieutenant-colonel à la retraite Normand Brault ne croit pas à l’erreur.

« L’erreur est absolument impossible. Tu n’engages pas une cible qui décolle de ton aéroport vers l’extérieur. C’est stratégiquement impensable. En mode manuel comme en automatique, l’erreur humaine est impossible », témoigne l’ancien commandant du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.