/news/currentevents
Navigation

Des nouvelles de la Québécoise blessée pendant ses vacances au Mexique

Coup d'oeil sur cet article

L'Almatoise gravement blessée dans un accident de la route au Mexique, samedi dernier, pourrait rentrer au pays d'ici quelques jours. 

• À lire aussi: Des touristes québécois blessés dans un accident de la route au Mexique 

Une amie de la famille, qui préfère rester anonyme, a confirmé que Christine Tremblay prenait du mieux après avoir subi trois interventions chirurgicales. La mère de famille serait parvenue à se tenir debout pour la première fois depuis le drame survenu dans le secteur touristique de Playa del Carmen. 

Son rapatriement au Québec devrait se faire par avion-ambulance. Une longue réadaptation l'attend à son retour.    

La famille mobilisée  

Toujours selon l'amie de la famille, Christine Tremblay aurait préféré demeurer auprès de son conjoint, qui est toujours dans un état stable aux soins intensifs dans un établissement mexicain.    

Cette possibilité aurait toutefois été écartée pour une question d'assurances.    

Le frère de Christine Tremblay, au chevet de sa soeur et de son beau-frère depuis mercredi, pourrait rester auprès de ce dernier. Le père de famille doit encore subir de nombreuses interventions chirurgicales. Des vacances assombries    

La famille originaire d'Alma au Lac-Saint-Jean revenait d'une excursion aux pyramides maya samedi soir vers 18 h lorsqu'une voiture, qui roulait à toute vitesse selon des témoins, a embouti le minibus dans lequel elle prenait place.     

Les deux véhicules se sont retrouvés dans le ravin après que l'autobus ait fait trois tonneaux. Un touriste français est décédé et les 17 autres passagers ont tous été blessés.    

Le fils du couple, âgé de 17 ans, n'était pas à bord du minibus lorsque l'accident s'est produit et a pu rentrer au Canada mardi. Celui de 12 ans pourrait l'imiter en fin de semaine.    

Les autorités mexicaines seraient toujours à la recherche des deux occupants de la voiture que les témoins auraient vu fuir.