/finance/business
Navigation

Le Club Med du Massif veut plus d’argent d’Investissement Québec

Le promoteur réclame notamment un coup de pouce pour les travaux d’aqueduc

Le Club Med au Massif de Charlevoix
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Groupe Le Massif demande plus d’argent à Investissement Québec pour réaliser le développement du Massif de Charlevoix et son projet de Club Med, a constaté Le Journal.

L’entreprise a récemment modifié son inscription au Registre des lobbyistes afin de pouvoir entamer des pourparlers avec le bras financier de l’État, et ce, afin qu’il participe «en tant qu’actionnaire, à d’autres étapes du développement» de la montagne.

Le Groupe Le Massif souhaite, entre autres, qu’Investissement Québec collabore financièrement aux «activités qui seront offertes sur le site, à l’amélioration des systèmes de neige artificielle, aux investissements de travaux d’égouts et d’aqueduc et d’une place publique». Le montant réclamé n’est toutefois pas indiqué.

Rappelons que, au cours de la dernière décennie, Québec et Ottawa ont déjà injecté plus de 142 millions de dollars dans différents projets du Groupe Le Massif.

Beaucoup de fonds publics

En 2017, Investissement Québec, qui est actionnaire de l’entreprise, avait annoncé un investissement de 2 M$ pour l’aménagement à Petite-Rivière-Saint-François du Club Med. Ce dernier est un projet incluant un hôtel de 300 chambres de 120 M$, dont 82 M$ proviennent du secteur privé.

Les gouvernements provincial et fédéral s’étaient engagés à verser, de leur côté, environ 36 M$ sous forme de prêts remboursables. Le ministère de l’Économie devait faire un chèque de 21,3 M$ et le ministère du Tourisme de 5 M$. Ottawa prévoyait mettre 9,8 M$.

Selon le Registre des lobbyistes et Investissement Québec, le promoteur aurait jusqu’à présent touché environ 14 M$ des sommes provenant du Québec. 

En 2017, le grand patron du Groupe Le Massif, Daniel Gauthier, affirmait aux médias, lors d’une conférence de presse, que du budget de 120 M$, 110 M$ allaient servir au développement immobilier et 10 M$ au développement de la montagne. 

Repoussée d’un an

Cette nouvelle demande d’aide financière du Groupe Le Massif survient près de quatre mois après que l’ouverture du Club Med ait été repoussée d’un an. Le village de ski tout inclus devrait maintenant ouvrir ses portes en décembre 2021.

La direction justifiait ce retard par le manque de main-d’œuvre dans le secteur de la construction. 

Elle affirmait que les coûts supplémentaires allaient être assumés entièrement par les partenaires privés.

Jeudi, personne n’était disponible au Groupe Le Massif pour commenter. 

En juin, le promoteur affirmait que l’arrivée d’un Club Med devrait se traduire par des investissements de plus de 250 millions de dollars dans le secteur, dont 130 millions de dollars pour la construction de centaines d’unités d’habitation.

CLUB MED DU MASSIF DE CHARLEVOIX 

  • Un projet de 120 M$, dont 38 M$ du gouvernement
  • La chaîne Club Med, qui appartient au conglomérat chinois Fosun, prévoit investir 14 M$
  • L’ouverture du village de ski prévue en 2020 a été repoussée en 2021
  • Le projet prévoit la construction d’un hôtel de 300 chambres