/misc
Navigation

Vous voulez toujours des enfants? Alexandria Ocasio-Cortez n'en est plus certaine

Vous voulez toujours des enfants? Alexandria Ocasio-Cortez n'en est plus certaine
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Alexandria Ocasio-Cortez ne laisse personne indifférent, pas plus ses adversaires politiques que les autres élus de sa formation politique.  

Interrogée sur les feux qui ravagent l’Australie, Ocasio-Cortez a mentionné que les changements climatiques sont anxiogènes pour bien des gens, principalement ceux de sa génération. L’inquiétude serait tellement grande que leur confiance dans l’avenir est ébranlée et qu’ils seraient nombreux à remettre en question leur désir d’avoir des enfants. Ocasio-Cortez elle-même en doute.  

Ce n’est pas la première fois que la représentante démocrate s’exprime en ce sens et comme je suis devenu père une seconde fois l’an dernier, ses déclarations m’ont interpellé. Si on se demande parfois de manière plus ou moins abstraite quel monde nous lèguerons à nos enfants, jamais je n’ai pensé à ne pas avoir d’enfant du tout. Je me suis également demandé si les inquiétudes de Mme Ocasio-Cortez vous rejoignaient ou vous influençaient.  

Pour plusieurs de ses opposants, la jeune étoile démocrate incarne le radicalisme de l’aile progressiste du Parti démocrate et on lui reproche son manque d’ouverture, de réalisme ainsi que sa propension à être alarmiste.  

Si la plus récente déclaration d’Ocasio-Cortez au sujet de la remise en question de sa génération a été rapportée par le site TMZ, d’autres sources plus sérieuses ou plus fiables se sont penchées sur ses propos depuis un peu plus d’un an. Dans la plupart des cas, on modère les affirmations de la représentante du Bronx.  

Est-ce une bonne stratégie de s’abstenir d’avoir des enfants ou d’en avoir moins (ce que laisse entendre Ocasio-Cortez) pour progresser dans notre lutte contre les changements climatiques? Si la thématique du contrôle des populations n’est pas nouvelle, la réponse à cette question est complexe.  

Confrontés aux retombées bien réelles des changements climatiques, nous traversons une crise grave. Ce n’est pas la première de l’histoire de l’humanité et jamais auparavant nous n’avons cessé d’avoir des enfants.   

Nous pouvons dénoncer et lutter contre la surconsommation, contre l’inaction des gouvernements ou contre les corporations qui contribuent à maintenir notre dépendance au pétrole, mais remettre en question le désir profondément humain d’avoir des enfants ne me semble pas être une solution porteuse.  

Je suis très curieux de savoir ce que vous en pensez et je m’abstiens de juger sévèrement toutes les options sur la table tellement les enjeux en cause sont importants. Il me semble cependant que les propos de Mme Ocasio-Cortez ne contribuent qu’à éloigner encore plus ses concitoyens sur la question des changements climatiques et qu’on pourrait même le reprocher au Parti démocrate lors de la prochaine élection.