/sports/hockey
Navigation

Le calvaire de Carter Hutton se poursuit

Le calvaire de Carter Hutton se poursuit
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Brock Boeser a déjoué le gardien Carter Hutton deux fois et celui-ci a subi un 11e revers consécutif, alors que les Sabres ont été battus par les Canucks de Vancouver par la marque de 6 à 3, à Buffalo, samedi après-midi.

Le deuxième but de Boeser a placé l’équipe de la Colombie-Britannique en avant pour de bon, en début de troisième période. Jake Virtanen en a ajouté à peine une minute plus tard pour planter le dernier clou dans le cercueil des Sabres. Loui Eriksson a complété la marque dans un filet désert.

«C’est une situation qu’on ne peut pas accepter, a dit en conférence de presse l’entraîneur-chef des Sabres Ralph Krueger à propos des quatre buts accordés par son équipe lors du troisième vingt. C’était tout un match de hockey. Avec 40 minutes à faire au match, nous nous sommes écroulés. C’est inacceptable.»

De durs moments pour Hutton

J.T. Miller et Bo Horvat ont été les autres joueurs en mesure de déjouer Hutton, qui a terminé le match avec 29 arrêts sur 34 tirs. Le portier de l’équipe locale obtenait un premier départ depuis le 19 décembre dernier. Il n’a pas connu la victoire depuis le 22 octobre, débutant pourtant la campagne avec six gains de suite.

«Ce n’est définitivement pas la faute de Carter, c’est une défaite d’équipe, a plaidé Krueger. Carter a fait de bons arrêts et c’était un bon match de hockey. Tout le monde a été diverti, mais nous nous sentons mal pour nos partisans, qui doivent retourner à la maison avec un tel résultat.»

Le vis-à-vis d’Hutton, Jakob Markstrom, a mieux fait, bloquant 25 des 28 lancers auxquels il a fait face. Brandon Montour, Sam Reinhart et Zemgus Girgensons l’ont déjoué. Jack Eichel et Rasmus Dahlin ont tous deux obtenu deux mentions d’aide.

De précieux points

Ce gain des Canucks était important pour l’équipe, puisque la troupe de Travis Green reste dans le groupe de tête de la section Pacifique avec 52 points. Au moment d’écrire ces lignes, seulement deux points séparaient le cinquième rang du premier dans ce groupe.

«C’est énorme pour notre groupe, surtout lors d’un voyage sur la route, a reconnu Boeser sur le compte Twitter des Canucks. On a commencé le périple avec trois revers de suite. Aujourd’hui [samedi], on a effectué du bon travail avec la rondelle et on a gardé le jeu simple et direct.»

«Je me sens très confiant, a ajouté l’Américain à propos de son doublé. Mes compagnons de trio et moi devons continuer à jouer avec aplomb et détermination, et continuer à produire pour notre équipe.»