/sports/hockey
Navigation

Enfin une victoire!

Ilya Kovalchuk joue les héros en prolongation

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Il lui aura fallu tout son petit change, mais le Canadien est parvenu à mettre un terme à sa séquence de huit matchs sans victoire.

Face à des Sénateurs qui avaient joué la veille, le Tricolore a eu besoin de la prolongation pour l’emporter au compte de 2 à 1, samedi soir, au Centre Canadian Tire.

Ilya Kovalchuk n’aurait pas pu choisir un meilleur moment pour marquer son premier but dans l’uniforme du Canadien. Il restait 52 secondes à la période supplémentaire lorsque le Russe, avec tout le temps au monde pour décocher un tir des poignets, a trompé la vigilance de Marcus Hogberg.

« J’ai raté ma première occasion en prolongation. Je souhaitais vraiment en avoir une autre. C’est une grosse victoire. Nous en avions vraiment besoin », a déclaré le héros du match, une fois de retour au vestiaire.

Toutefois, le Tricolore l’a échappé belle. Pour la septième fois au cours des neuf derniers matchs, il a vu l’adversaire revenir de l’arrière. 

Autre avance bousillée

Avec une avance de 1 à 0, procurée par Nick Suzuki dans la neuvième minute du premier engagement, le Canadien a passé la deuxième portion du match à se défendre. Au cours des 30 dernières minutes précédant la prolongation, il n’a mis le gardien des Sénateurs à l’épreuve qu’à quatre occasions.

Rien pour aider. Il a offert aux locaux trois supériorités numériques en troisième période.

« Notre désavantage numérique a fait un gros travail. Carey a fait de gros arrêts, ce qui nous a permis de sortir la rondelle de notre zone », a déclaré Phillip Danault.

La bonne nouvelle, c’est que tout le monde a retrouvé ses ailes en prolongation. Le tir de Kovalchuk était le huitième décoché par les visiteurs à trois contre trois.

« On ne se l’est pas donné facile, mais on est allé chercher un gros point », a ajouté Danault.

Ce qu’on a remarqué...

Price résiste, mais...

Fidèle à son habitude, le Canadien a connu un passage à vide au cours du match. Samedi, c’est la seconde moitié du match qui fut pénible. Carey Price a dû multiplier les arrêts. Il a été en mesure de permettre à son équipe de conserver sa mince avance jusqu’à ce que Matthew Peca pousse accidentellement la rondelle dans son filet. En passant, il s’agissait d’une 37e présence devant le filet pour Price en 46 matchs cette saison. À ce rythme, il verra de l’action durant 66 rencontres.

Un rôle pour Mike Reilly

Au moment de passer aux Sénateurs d’Ottawa, Mike Reilly avait regardé 18 des 24 derniers matchs du Canadien depuis la passerelle. Dans la capitale nationale, l’entraîneur DJ Smith lui a trouvé un rôle. En quatre matchs, il a passé 3 min 54 s sur la glace en infériorité numérique. Ce qui est pratiquement l’équivalent (3 min 58 s) de ses 54 derniers matchs avec le Tricolore. Voilà qui explique pourquoi l’Ontarien a été utilisé pendant plus de 20 minutes à trois occasions depuis son arrivée à Ottawa.

Mete de retour avec Weber

Avec Ben Chiarot, absent pour un deuxième match, Claude Julien avait choisi de ramener Victor Mete à la gauche de Shea Weber. Les deux arrières n’avaient pas évolué sur le même duo depuis plusieurs semaines. Le duo ne s’est pas si mal débrouillé, même si Mete a offert aux Sénateurs l’une de leurs trois attaques massives de la troisième période.

+
Ilya Kovalchuk
La période de prolongation nous a fait constater qu’Ilya Kovalchuk a encore le sens du jeu.  Sa dextérité lui a permis d’obtenir deux occasions de marquer. 
-
Matthew Peca
Pas évident de revenir au jeu après une absence de 14 matchs. Matthew Peca devait s’en vouloir après avoir poussé accidentellement la rondelle derrière Price.
P
2
1
Première période
1-MON: Nick Suzuki (9) (Petry, Tatar) AN-8:24
Punitions: DeMelo (Ott) 7:42; Cousins (Mon) 12:10; Batherson (Ott) 12:33; Batherson (Ott) 14:38.
Deuxième période
Aucun but.
Punitions: Punition: Tkachuk (Ott) 10:59.
Troisième période
2-OTT: Drake Batherson (1) (sans aide) 13:32
Punitions: Scandella (Mon) 1:28; Tierney (Ott) 1:28; Mete (Mon) 6:05; Tatar (Ott) 9:27; Scandella (Mon) 15:57.
Prolongation
3-MON: Ilya Kovalchuk (4) (sans aide) 4:08
Punitions: Punition: aucune.
Tirs au but
MONTRÉAL 8 - 7 - 2 - 8 - 25 OTTAWA 8 - 16 - 16 - 2 - 42
Gardiens:
MON: Carey Price (G, 17-16-4). OTT: Marcus Hogberg (P, 1-2-4).
Avantages numériques:
MON: 1 en 4, OTT: 0 en 4.
Arbitres:
Steve Kozari, Chris Schlenker.
Juges de lignes:
Jonny Murray, Brian Murphy.
ASSISTANCE:
18 088.
Carey Price
Ilya Kovalchuk
★★
Marcus Hogberg
★★★