/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du... 12 janvier

Le site des ateliers Angus, vu des airs.
Photo : 1925, Archives de la Ville de Montréal, VM97-3_01-051. Le site des ateliers Angus, vu des airs.

Coup d'oeil sur cet article

14 janvier 1904

On annonce que les usines du Canadien Pacifique à Rosemont seront désormais baptisées « Angus », en l’honneur de Richard Angus, l’un des bâtisseurs de l’entreprise, avec les promoteurs Ucal-Henri Dandurand et Herbert Holt. Les terrains qui avoisinent les ateliers deviennent les habitations des ouvriers et forment l’ancien cœur du quartier de Rosemont. L’usine emploie d’abord 3000 personnes, puis bientôt 5000, dans plus d’une soixantaine de bâtiments érigés sur près de 200 acres. Elle se spécialise dans les locomotives qui parcourent les voies ferrées du Canadien Pacifique et produit une grande quantité de matériel militaire lors de deux conflits mondiaux.

12 janvier 1924

Alexis Lapointe, dit « le trotteur », décède à Saint-Joseph d’Alma, happé par un train. La légende s’est emparé de cet athlète réputé coureur infatigable, qui aurait coursé contre des chevaux, et même des trains !

13 janvier 1878

Naissance à Vaudreuil de Lionel Groulx, chanoine et militant nationaliste, écrivain de plusieurs ouvrages et travaux sur l’histoire du Québec. Il est décédé en 1967.

15 janvier 1634

Robert de Moncel Giffard (1587-1668), maître chirurgien, se voit accorder l’une des premières seigneuries au Canada par la Compagnie de la Nouvelle-France, à Beauport.

17 janvier 1965

Émoi au château Ramezay, victime d’un cambriolage dans sa collection de pièces de monnaie anciennes. On retrouve le butin deux semaines plus tard, dans Pointe-Saint-Charles.

18 janvier 1849

Le gouverneur général Lord Elgin prononce son discours du trône en anglais et, en partie, en français. C’est la première fois qu’un discours du trône est prononcé dans les deux langues par le gouverneur général.

16 janvier 1869

L’enseigne du Montreal Star, rue Saint-Antoine Ouest.
Photo : Avril 1966, Archives de la Ville de Montréal, VM94-A0302-004.
L’enseigne du Montreal Star, rue Saint-Antoine Ouest.

Création du journal The Montreal Star, connu dans ses premières années sous le nom de Evening Star. Un de ses créateurs, Hugh Graham, sera parmi les plus importants magnats de la presse anglo-montréalaise du tournant du siècle. Avec ses articles sensationnalistes, le Star introduit un nouveau style de journalisme. Le journal reprend d’ailleurs ce ton à propos de différents enjeux de société, notamment les crises de la vaccination et de la tuberculose, pour susciter l’indignation et l’intérêt du public et pour forcer les instances publiques à agir. Le journal sera publié jusqu’en 1979.