/sports/hockey
Navigation

Les Sags battent le Titan de justesse

Coup d'oeil sur cet article

Dans le dernier match d’une séquence de trois sur la route, les Saguenéens ont eu besoin de tout leur petit change pour venir à bout de la dernière équipe de la LHJMQ. Les hommes de Yanick Jean en ont fait juste assez pour vaincre le pauvre Titan d’Acadie-Bathurst par la marque de 3 à 2, hier après-midi, signant ainsi un cinquième gain consécutif. 

Si à première vue, ce duel avait l’air d’une confrontation entre David et Goliath, la partie a été passablement plus serrée que prévu, si bien que les deux équipes étaient nez à nez après vingt minutes de jeu.  

 «Honnêtement, à part en première période, je crois que ça nous a pris un certain moment à nous mettre en marche. Nous avons aussi écopé de quelques pénalités qui ont coupé le rythme tout au long du match. C’est un gros deux points pour nous, considérant tout ce qui nous manquait, en plus du fait que nous jouions trois matchs en trois jours», a analysé le pilote des Bleus, Yanick Jean, après la rencontre.  

L’entraîneur-chef des Sags ne pourrait mieux dire puisque même si ses hommes ont été les premiers à s’inscrire au pointage, les locaux ont profité de trois punitions consécutives pour inscrire à leur tour leur premier filet. Alors que le Titan évoluait en supériorité de deux hommes, Rémy Anglehart (12) est venu replacer tout le monde à égalité.  

Ducharme fait la différence 

Les Saguenéens se sont réveillés lors du deuxième vingt alors qu’ils ont réussi 18 tirs contre seulement cinq pour le Titan. Lors de cette période, Tristan Ducharme (8e) et Justin Ducharme (12e) ont fait scintiller la lumière rouge à leur tour, permettant aux hommes de Yanick Jean d’en faire juste assez pour résister aux assauts de l’équipe locale et quitter Bathusrt avec la victoire.  

«Il y avait un peu de fatigue, c’est certain. Nous avons beaucoup voyagé lors de ce voyage, mais ça fait partie de la réalité du junior! C’est une grosse victoire pour nous», a avoué Jean. 

Houde sur la touche 

Au lendemain d’une période de transactions assez mouvementée du côté des Saguenéens, voilà qu’une première tuile vient de tomber sur la tête de l’entraîneur. Samuel Houde, jusque là deuxième meilleur pointeur de la formation saguenéenne, s’est fracturé le poignet lors du match des Sags à Charlottetown. Rappelons qu’Houde avait quitté le match en première période samedi dernier et sa période d’absence est toujours indéterminée. Pour pallier son absence, c’est le défenseur Michael Pellerin qui prenait place sur la dernière unité offensive de Yanick Jean.  

Les Saguenéens seront de retour en action devant leurs partisans vendredi prochain, alors que les Cataractes seront les visiteurs au Centre Georges-Vézina.