/entertainment/events
Navigation

Montréal: le SAT Fest en met plein la vue

Coup d'oeil sur cet article

Pour vivre une expérience sensorielle hors de l’ordinaire, les films immersifs présentés dans le cadre du SAT Fest à la Société des arts et technologies de Montréal vous feront certainement oublier l’hiver.  

Les sept courts métrages rassemblés valent le détour, chacun amenant le spectateur dans un univers bien particulier. Projetées sous le dôme de l'établissement situé au centre-ville de Montréal, ces œuvres choisies de créateurs de Taiwan, d’Allemagne, du Canada, d’Espagne, de France et de la République tchèque durent de cinq à neuf minutes.    

Ancrés, pour la plupart, dans des mondes abstraits ou futuristes, ces films sont bien enrobés par un son immersif qui ajoute aux images aussi saisissantes que surprenantes.    

  

Photo Sébastien Roy

  

Photo Sébastien Roy

  

Le premier court métrage présenté (Core Collapse) amène par exemple le spectateur au cœur d’une construction spatiale. Des chutes libres, du vertige et une ambiance un peu claustrophobe sont au rendez-vous dans cette expérience intense.    

De son côté, Brèche offre un peu de répit, plongeant lentement au cœur de la matière dans une atmosphère puissante, tandis que Rendez-vous de Sean Caruso et Mourad BNCR dévoile Montréal sous un jour étonnant, notamment avec des images ondulées du pont Jacques-Cartier.    

  

Photo Sébastien Roy

  

Paradoxa par Onionlab d’Espagne se distingue par son voyage dans le temps et sa longueur de neuf minutes.    

  

Photo Sébastien Roy

  

Photo Sébastien Roy

  

La séance complète dure un peu moins d’une heure.    

Pour les parents d’adolescents de plus de 13 ans, il s’agit d’une activité idéale, puisqu’autant les plus vieux que les jeunes en auront plein la vue.    

Les films immersifs sont présentés à la Société des arts et technologies dans le cadre du SAT Fest jusqu’au 28 février.