/24m/outings
Navigation

[PHOTOS] «No Pants Subway Ride»: en sous-vêtements dans le métro

Coup d'oeil sur cet article

Le cocktail météo qui s'abattait dimanche sur la ville n'a pas empêché une trentaine de personnes de se promener en sous-vêtements dans le métro de Montréal, sous le regard interdit des autres passagers.  

Dans le cadre de la 19e édition du «No Pants Subway Ride», les participants se sont déculottés vers 14h30 à la station de métro Sherbrooke avant d'embarquer dans le train jusqu'à la station Lionel-Groulx.  

Le coorganisateur du cocasse événement, Thomas Posen, mentionne qu'il n'y a aucune revendication politique derrière cette action.  

Elle attire en tout cas l'attention : un participant, Tony Toufic, était même venu d'Ottawa exprès pour y prendre part. «J'ai vu l'événement dans les médias l'année dernière, j'ai décidé d'y participer cette année», explique-t-il.  

Plusieurs des gens interrogés ont indiqué que c'était la première fois qu'ils prenaient part au «No Pants Subway Ride».  

Leur habillement ne passait pas inaperçu chez les usagers du métro alors que plusieurs immortalisaient ce moment à l'aide de leur appareil mobile.  

Le concept du «No Pants Subway Ride» a été lancé en 2002 par sept jeunes hommes dans le réseau du métro de New York. Il est depuis présenté annuellement dans une vingtaine de villes, dont New York, San Francisco, Buenos Aires et Londres.