/entertainment/shows
Navigation

Pearl Jam de retour à Québec

Le groupe américain sera au Centre Vidéotron le 22 mars

Le leader de Pearl Jam, Eddie Vedder, lors du dernier passage de la formation américaine à Québec, au Centre Vidéotron, en mai 2016.
Photo d'archives, Simon Clark Le leader de Pearl Jam, Eddie Vedder, lors du dernier passage de la formation américaine à Québec, au Centre Vidéotron, en mai 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Québec revivra la fièvre du grunge, le 22 mars, quand Pearl Jam fera du Centre Vidéotron le seul arrêt en province d’une tournée printanière en Amérique du Nord. 

Sans l’ombre d’un doute, voilà le concert le plus attendu de ce début d’année dans la capitale, l’une des quatre villes canadiennes, avec Toronto, Ottawa et Hamilton, inscrites à l’itinéraire de ce périple de seize concerts, prévu du 18 mars au 19 avril. 

Groupe emblématique de la décennie 1990, Pearl Jam mise sur des admirateurs fidèles. Si on se fie à la frénésie qu’avait provoquée leur dernière visite chez nous, il y a quatre ans, et à l’intérêt suscité par l’annonce de leur retour, lundi, une salle comble est presque assurée. 

Le leader de Pearl Jam, Eddie Vedder, lors du dernier passage de la formation américaine à Québec, au Centre Vidéotron, en mai 2016.
Photo d'archives, Simon Clark

Le 5 mai 2016, la bande d’Eddie Vedder avait attiré plus de 17 500 admirateurs lors d’un marathon de trois heures de rock qui reste, à ce jour, un des spectacles qui a attiré la plus grosse foule en une seule soirée dans l’amphithéâtre inauguré en 2015. 

Nouvel album 

Atout non négligeable de ce retour à Québec, il devancera de cinq jours la sortie du nouvel album de Pearl Jam, Gigaton, annoncé pour le 27 mars. Pour la formation qui a fait sa marque avec les succès Even Flow et Jeremy au cœur de la vague grunge, il s’agit d’une première parution depuis Lightning Bolt, en 2013. 

Le leader de Pearl Jam, Eddie Vedder, lors du dernier passage de la formation américaine à Québec, au Centre Vidéotron, en mai 2016.
Photo d'archives, Simon Clark

« Faire cet album a été long. C’était parfois émotionnellement sombre et déroutant mais ce fut en même temps un processus excitant et expérimental qui nous a conduits vers une sorte de salut musical », a indiqué le guitariste Mike McCready, dans le communiqué de presse annonçant la nouvelle. 

Un premier extrait, Dance of the Clairvoyants, sera lancé au cours des prochaines semaines. 

Le leader de Pearl Jam, Eddie Vedder, lors du dernier passage de la formation américaine à Québec, au Centre Vidéotron, en mai 2016.
Photo d'archives, Simon Clark

La pochette de l’album fera écho aux préoccupations environnementales de Pearl Jam. On y verra une image du photographe canadien Paul Nicklen. Baptisée Ice Waterfall et illustrant la fonte accélérée des glaces dans le nord, le cliché montre les cascades d’eau jaillissant d’un glacier norvégien. 

Prix unique 

Mis en vente le 24 janvier pour le grand public, les billets seront vendus au prix unique de 155,10 $, taxes et frais compris. Afin de contrer la revente, le groupe utilisera la plateforme Verified Fan, laquelle exige l’obtention d’un code délivré par Ticketmaster pour acheter des places. 

Comme en 2016, il est possible, même plus que probable, que les sections situées à l’arrière de la scène soient ouvertes si la demande le justifie. 


Une somme de 8 $ par billet vendu ira à la fondation Vitalogy, que gère Pearl Jam.