/world/middleeast
Navigation

101 migrants syriens secourus au large de Chypre

CYPRUS-MIGRANTS-SYRIA-CONFLICT
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La police chypriote a annoncé mardi avoir secouru 101 migrants syriens, repérés en mer au sud-est de l’île méditerranéenne, qui connaît un afflux de réfugiés sur son territoire.  

Selon la police, une patrouille navale a localisé un bateau de 33 mètres de long, sur lequel se trouvait la centaine de migrants, à plus de 18 milles nautiques de Protaras, une ville du sud-est de Chypre.  

Ces migrants syriens – parmi lesquels 88 hommes, six femmes et sept enfants – ont été ramenés sur la terre ferme puis transférés vers un centre d’accueil près de la capitale Nicosie, d’après la police.  

Leur point de départ était Mersin, en Turquie, a indiqué la police, rappelant que cette route maritime est habituelle pour les passeurs.  

La Turquie accueille quelque 4 millions de réfugiés, en majorité syriens, et est frontalière avec la Syrie. Ses côtes sont à 80 kilomètres de celles de Chypre, dont le tiers nord-est est occupé par Ankara depuis 1974.  

Les ressortissants syriens ont représenté au 2e trimestre 2019 plus de 33% des demandeurs d’asile à Chypre, qui a plusieurs fois tiré le signal d’alarme auprès de l’Union européenne (UE) face à cet afflux migratoire.  

En août, Chypre a demandé aux autres États membres de l’UE d’accueillir 5000 des migrants arrivés sur l’île, afin d’atténuer les «pressions disproportionnées et les sérieux défis auxquels» ce pays de moins d’un million d’habitants est confronté.  

Selon l’Office européen des statistiques Eurostat, Chypre est le pays de l’UE détenant le plus haut taux d’accueil de réfugiés, par rapport à sa population.