/entertainment/shows
Navigation

5 choses à savoir sur Igloofest

La 14e édition du festival se mettra en branle jeudi soir

Coup d'oeil sur cet article

Événement incontournable des hivers montréalais depuis 14 ans, Igloofest lancera les festivités jeudi, dans le Vieux-Port. Que faut-il savoir sur ce festival qui a attiré près de 65 000 personnes l’an dernier ? Le Journal en a discuté avec l’un des cofondateurs, Nicolas Cournoyer.

Les têtes d’affiche

Le spectacle incontournable de cette 14e édition est sans conteste le groupe australien Rufus du Sol, le 31 janvier. « C’est la grosse tête d’affiche de cette année, dit Nicolas Cournoyer. C’est déjà complet. » 

Kaytranada
Photo courtoisie, Peter Ryaux-Larsen
Kaytranada

Le lendemain, Igloofest accueillera le chouchou local Kaytranada, qui a récemment sorti son nouvel album, Bubba. « Il a déjà joué chez nous il y a quelques années. Ça montre qu’on essaie de diversifier encore plus les horizons sonores ». 

Les femmes en vedette

Rezz
Photo courtoisie
Rezz

Sur les neuf soirées officielles d’Igloofest cette année, pas moins de quatre comprennent des têtes d’affiche féminines avec Anna (18 janvier), Rezz (24 janvier), Nina Kravitz (25 janvier) et Charlotte de Witte (8 février). « C’est notre plus gros ratio cette année. Sur toute la programmation, on a 30 % de femmes. C’est un objectif de programmation qu’on a chaque année ». 

L’enjeu de la météo

Chaque année, quel est le facteur inconnu qui cause le plus de maux de tête aux organisateurs ? La météo, bien sûr. Mais au fil des années, l’équipe d’Igloofest a su bien travailler avec cet impondérable. « S’il y a une constante qui n’a pas changé dans les dernières années, c’est que la météo a une incidence. Après quelques éditions plus douces, celle de l’an dernier a été une des plus froides de notre histoire. [...] Ce qu’on remarque le plus, ce sont les extrêmes. Une journée, il peut faire 5 degrés. Le lendemain, c’est -20. Ça influence comment on aménage notre site. Par exemple, avant, on avait des logos avec de la glace. Mais avec les redoux, ça se détériorait. On a arrêté d’en mettre. »

La nouvelle scénographie

Photo courtoisie, Charles Prot

Afin de ne pas faire de surplace, l’équipe d’Igloofest se fait un point d’honneur de changer la scénographie de l’événement chaque année. « L’an dernier, on avait un site abouti, incroyable, super fonctionnel et sécuritaire, dit Nicolas Cournoyer. Mais on a décidé d’aller dans un autre type de scénographie cette année. On y va avec les sections VIP qui seront un peu en escalier. Ça va amener une autre dimension. Le côté immersif sera différent. On essaie de se renouveler, autant avec la programmation, pour ne pas que les gens nous tiennent pour acquis ».

Nouvelle formule de billetterie

Il y a trois ans, l’équipe d’Igloofest a eu l’idée d’instaurer un nouveau système de vente de billets par paliers. « Avant, les gens attendaient à la dernière minute pour acheter des billets, en fonction de la météo, dit Nicolas Cournoyer. Ça nous arrivait donc de vendre parfois 5000 à 6000 le jour même. Avec l’inflation des cachets d’artistes, qui nous coûtent trois fois plus cher qu’il y a cinq ans, il fallait être moins tributaire de la météo. » Ainsi, les 500 premiers billets vendus par journée sont au coût de 20 $. Et le prix augmente au fur et à mesure des ventes. « Ça nous permet de gérer les capacités. Les gens s’engagent aussi plus rapidement quand il y a de gros artistes qu’ils veulent voir. »


La 14e édition d’Igloofest se déroulera les quatre prochains week-ends, du 16 janvier au 8 février. Pour la programmation : igloofest.ca.