/sports/others
Navigation

Eleider Alvarez n’en a plus pour longtemps dans le ring

Eleider Alvarez affrontera l'Américain Michel Seals, samedi le 18 janvier, à Verona, dans l'État de New York.
Photo d'archives, AGENCE QMI Eleider Alvarez affrontera l'Américain Michel Seals, samedi le 18 janvier, à Verona, dans l'État de New York.

Coup d'oeil sur cet article

Ce samedi le boxeur montréalais d’origine colombienne Eleider Alvarez participera à son premier choc en près d’un an à Verona, dans l’État de New York.

Face à l’Américain Michael Seals, Alvarez (24-1-0, 12 K.-O.) aura deux enjeux en finale du gala présenté au Turning Stone Resort & Casino.

Outre le titre «Continental des Amériques» du WBC, une victoire lui permettra d’affronter Joe Smith, fils, détenteur de la ceinture WBO NABO.

«Je veux redevenir champion. Ça ajoute de la motivation pour moi, car je me battrai pour un autre championnat», a-t-il expliqué, mardi, sur les ondes de TVA Sports.

«Je veux me retirer avant mes 40 ans»

Alvarez aura 36 ans en avril prochain. Il réalise que sa carrière est sur la pente descendante. C’est pourquoi il veut démarrer l’année 2020 en force et profiter de toutes ses occasions de devenir champion.

«Je ne veux pas continuer de boxer à 40 ans. Je ne l’imagine pas. Je veux me retirer avant mes 40 ans.»

«Storm» n’a pas enfilé ses gants depuis son deuxième duel contre Sergey Kovalev, qui avait pris sa revanche par décision unanime en février 2019. Le Russe lui a ainsi ravi sa ceinture WBO des mi-lourds.

«Je voulais travailler sur beaucoup de choses que je n’avais pas aimées au dernier combat, a-t-il reconnu. Maintenant tout va bien. Je me sens bien mentalement. J’ai encore faim.»

Samedi, Alvarez sera le plus expérimenté des deux boxeurs en combats d’élimination. Mais en Seals (24-2-0, 18 K.-O.), un ancien maraudeur au football collégial, il s’attend à retrouver un cogneur dans l’arène.

«Seals a une bonne force de frappe, a-t-il admis. Il me rappelle (Adonis) Stevenson.»

Le combat sera présenté sur les ondes du réseau ESPN.