/sports/hockey/canadien
Navigation

Le match de la dernière chance pour le CH?

Le match de la dernière chance pour le CH?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal en est à ses dernières cartouches dans la course aux séries et le match de jeudi contre les Flyers de Philadelphie pourrait pratiquement sceller son sort, surtout que ceux-ci ne semblent pas vouloir baisser les bras.

• À lire aussi: Suivre ou ne pas suivre le modèle des Devils?

La troupe de l’entraîneur-chef Claude Julien recevra les Blackhawks de Chicago la veille et devra s’assurer de garder suffisamment d’énergie en réserve pour sa visite en Pennsylvanie. Heureusement pour elle, les Flyers seront aussi en action, mercredi, car ils se frotteront aux redoutables Blues à St. Louis.

Néanmoins, Philadelphie représente un rival peu commode pour le Tricolore, qui a échappé ses deux parties face aux hommes d’Alain Vigneault cette saison, chaque fois en prolongation. Détenteur de la dernière place donnant accès aux éliminatoires dans l’Association de l’Est, le club américain a signé une victoire importante aux dépens des Bruins de Boston, lundi, effaçant un retard de trois buts pour l’emporter 6 à 5 en fusillade.

Aussi, les Flyers ont bien fait contre des puissances de la Ligue nationale au cours des derniers jours. Ils ont notamment battu les Capitals de Washington 3 à 2, mercredi, avant de s’incliner 1 à 0 devant le Lightning de Tampa Bay, samedi.

«En regardant le portrait dans son ensemble, j’ai vraiment aimé notre niveau de compétition. J’ai apprécié l’aspect défensif de notre jeu. Toutefois, nous n’avons pas une formation extrêmement talentueuse créant de nombreuses occasions de marquer et quelques gars doivent offrir de grosses performances et nous aider à récolter des points», a déclaré Vigneault au réseau local NBC Sports, lundi avant-midi.

En mode achat

En raison de sa position au classement, l’organisation pourrait être tentée d’effectuer quelques achats d’ici la date limite des transactions, le 24 février.

«On souhaite miser sur davantage de profondeur, mais nos gars importants doivent se lever», a cependant averti Vigneault.

«Je pense que tout s’en va dans la bonne direction. Néanmoins, il y a encore du travail à faire, a pour sa part mentionné le directeur général Chuck Fletcher lors de sa conférence de presse de mi-saison, mardi. Nous avons bien bataillé contre de grosses pointures de l’Est et ce serait plaisant d’accéder aux séries pour tenter notre chance. [...] Nous avons une jeune équipe, aussi. C’est une excellente occasion de développer des jeunes, mais nous leur en demandons beaucoup.»