/finance/business
Navigation

Québecor va électrifier son parc de véhicules d’ici 10 ans

Quelque 1100 véhicules seront convertis ou remplacés, un projet de 17,5 millions$

Coup d'oeil sur cet article

Québecor a l’intention d’électrifier la « quasi-totalité » de ses 1100 véhicules d’ici 2030 pour lutter contre les changements climatiques. Le projet est évalué à 17,5 millions $ par l’entreprise, qui demande une aide financière d’environ 5 millions $ à Québec.  

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a fait l’annonce mercredi aux studios MELS, à Montréal.  

Le plan d’électrification des transports de Québecor touchera à terme la quasi-totalité de ses quelque 1100 véhicules, parmi lesquels on compte déjà une trentaine de voitures électriques.  

Après avoir racheté à titre personnel la marque de taxis électriques Téo Taxi, Pierre Karl Péladeau a annoncé mercredi que Québecor électrifierait la majeure partie de son parc automobile d’ici à 2030. M. Péladeau a présenté le projet aux studios MELS, dans la métropole.
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Après avoir racheté à titre personnel la marque de taxis électriques Téo Taxi, Pierre Karl Péladeau a annoncé mercredi que Québecor électrifierait la majeure partie de son parc automobile d’ici à 2030. M. Péladeau a présenté le projet aux studios MELS, dans la métropole.

La compagnie prévoit acheter de nouvelles voitures roulant à l’électricité, mais aussi convertir plusieurs de ses fourgonnettes et camions légers.  

D’ici 2024, le géant des télécommunications procédera à l’électrification de 200 des 900 véhicules de Vidéotron. Le Groupe TVA va pour sa part acheter 60 véhicules et réduire de 10 % la taille de son parc de véhicules d’ici 2024.  

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Une première  

« C’est le rôle des entreprises d’assurer le leadership de la protection de l’environnement. C’est encore plus pertinent au Québec, où l’électricité est verte et renouvelable », a soutenu M. Péladeau. 

Avec cette annonce, Vidéotron deviendra la première entreprise de télécommunications au pays à devenir 100 % électrique. Le Groupe TVA devient quant à lui la première entreprise médiatique à faire de même au Québec. Les véhicules qui sont la propriété de sous-traitants ou d’employés ne sont pas visés par cette annonce. 

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Aide financière 

Plus de 14 millions de dollars seront nécessaires pour transformer les 200 véhicules de Vidéotron et pour « procéder à l’achat de bornes électriques et à la mise à niveau des infrastructures », précise l’entreprise propriétaire du Journal. Pour ce faire, Vidéotron entend notamment demander une aide financière de 5 millions de dollars de la part du gouvernement du Québec. 

Interrogé à ce sujet, le ministre de l’Énergie, Jonatan Julien, s’est engagé à revoir les mesures d’aide actuelles pour encourager les entreprises à électrifier leurs véhicules. 

« C’est sûr qu’on est pour l’électrification des transports [...], que ce soit les IGA de ce monde ou les Vidéotron », a signalé le ministre Julien. 

« Je crois que ça doit passer par [...] Transition énergétique Québec. [...]. C’est un programme qu’on va réviser », a-t-il ajouté. 

« C’est le rôle des entreprises d’assurer le leadership de la protection de l’environnement. C’est encore plus pertinent au Québec, où l’électricité est verte. » – Pierre Karl Péladeau, PDG de Québecor 

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon et Pierre-Paul Biron 

♦ Le gouvernement du Québec s’est engagé à faire reculer les émissions de GES de 37,5 % sous leur niveau de 1990 d’ici 2030.