/sports/hockey/canadien
Navigation

L’élan du CH stoppé

Les Montréalais s’inclinent devant les Blackhawks

Coup d'oeil sur cet article

Vainqueur à ses deux matchs précédents, le Canadien semblait vouloir reprendre une certaine erre d’aller. Mercredi, il s’est toutefois enfargé dans les fleurs du tapis, coupant ainsi court à son élan.   

Face à des Blackhawks qui tirent également le diable par la queue cette saison, le Tricolore a subi un autre revers à domicile, cette fois par la marque de 4 à 1.    

« Je suis déçu de notre performance. On n’était pas là. On ne méritait pas ce match , a déclaré sans détour Claude Julien, lors de son point de presse d’après-match.   

Ses ouailles ont tout de même dirigé 33 tirs sur la cage de Corey Crawford, dont quelques-uns n’étaient pas commodes. Toutefois, fidèle à son habitude, le gardien de Châteauguay a connu une bonne soirée au Centre Bell. Sa fiche au domicile du Canadien est maintenant de 6-0-2. Jamais il n’a accordé plus que deux buts dans cet édifice.    

« Ça passe ou ça casse »  

Le Canadien a raté quelques occasions et commis des bourdes qui lui ont coûté cher. Ce qui est pardonnable. Ce qui l’est moins, ce sont les punitions comme celle que Max Domi a écopée à mi-chemin du deuxième engagement. Ça lui a valu de passer le reste de la période au bout du banc.   

« J’ai fait ce que j’avais à faire. Quand tu écopes d’une punition inutile, il y a des conséquences. Ce n’est pas la première fois que ça lui arrive, a soutenu l’entraîneur du Canadien. Parfois, le message va bien au-delà de la situation que l’on a sous les yeux. »   

Avec la victoire des Flyers à St. Louis, le CH accuse maintenant neuf points de retard sur la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires. Or, ils ont justement rendez-vous avec ces mêmes Flyers, jeudi soir.   

« Il faut gagner ce match à tout prix. On a besoin de ces points. Ça passe ou ça casse», a lancé Ilya Kovalchuk.   

Ce qu’on a remarqué...  

Soirée étrange au bureau  

Charlie Lindgren, qui effectuait son troisième départ en un peu plus de deux semaines, a connu une soirée pour le moins particulière. Sur le premier but de la rencontre, il a cafouillé avec la rondelle derrière son filet. C’était la cinquième fois de la saison que le Tricolore accordait un but alors qu’il évoluait avec l’avantage d’un homme. Sur le troisième, Lindgren tentait de se débrouiller, tant bien que mal, sans son bloqueur et sa mitaine. Disons qu’on a rarement vu une situation aussi précaire pour un gardien.   

Les deux ne font pas la paire  

Victor Mete et Cale Fleury ont connu un début de match difficile. Ça allait vite pour les deux jeunes défenseurs du Canadien. Après quelques bourdes ayant mené à des occasions de marquer des Blackhawks, Claude Julien a pris la décision, pour les dernières présences du premier engagement, de les séparer.    

Domi cloué au banc  

Claude Julien n’a apprécié que Max Domi écope d’une punition d’indiscipline en deuxième période. Surtout que pendant qu’il se trouvait au cachot, Alex DeBrincat en a profité pour ajouter à l’avance des Hawks. En guise de représailles, l’entraîneur du Tricolore a cloué son attaquant au banc pour le reste de la deuxième période. La petite peste n’a même pas foulé la glace, comme c’est son habitude, pendant la supériorité numérique dont a bénéficié le Canadien avant la fin de l’engagement.   

+
Ilya Kovalchuk
Il provoque quelque chose chaque fois qu’il saute sur la glace. Utilisé encore pendant plus de 20 minutes, il a récolté son cinquième point avec le CH.
-
Max Domi
Il y a moyen de démontrer de la fougue et de la hargne sans écoper de punitions stupides. Le geste égoïste de Domi a mis l’équipe dans le trouble.
4
1
Première période
1-Chi: Zack Smith (3) (Caggiula)DN-5:42 2-Chi: Zack Smith (4) (Koekkoek, Maatta)8:32
Punitions: Fleury (Mon) 3:12, Dach (Chi) 4:30.
Deuxième période
3-Mon: Phillip Danault (12) (Kovalchuk, Tatar)0:54 4-Chi: Alex DeBrincat (12) (Kane, Toews)AN-11:27
Punitions: Caggiula (Chi) 8:54, Domi (Mon) 10:52, Smith (Chi) 15:24.
Troisième période
5-Chi: Drake Caggiula (4) (Sans aide)11:40
Punitions: banc (Mon) (purgée par Cousins) 8:04.
Tirs au but
Chicago 11 - 11 - 6 - 28 Montréal 12 - 10 - 11 - 33
Gardiens:
Chi: Corey Crawford (G, 8-13-2). Mon: Charlie Lindgren (P, 0-3-0).
Avantages numériques:
Chi: 1 en 3, Mon: 0 en 3
Arbitres:
Dan O’Rourke, Jake Brenk.
Juges de lignes:
Ryan Daisy, Tyson Baker.
ASSISTANCE:
21 302
Zack Smith
Jonathan Toews
★★
Corey Crawford
★★★