/sports/hockey/canadien
Navigation

Le titre de joueur du match à... Kotkaniemi

Coup d'oeil sur cet article

Shea Weber a fait rire les journalistes avant l’ouverture du vestiaire de l’équipe adverse au Wells Fargo Center. Quand Jesperi Kotkaniemi est passé dans le corridor pour ranger son sac de hockey, Weber a dit de se méfier du nouveau tueur. Il faisait référence au combat du jeune centre contre Robert Hagg, en troisième période.  

« C’était un réflexe naturel de ma part quand j’ai vu Ryan [Poehling] se faire frapper par-derrière. J’ai trouvé ça amusant. Oui, je pense que mes coéquipiers ont apprécié mon geste, bien que plusieurs ont été surpris. »  

– Jesperi Kotkaniemi   


Il y a pratiquement deux visages chez le Canadien. Au Centre Bell, le CH a le 29e pire dossier de la LNH (9-12-4). Mais à l’étranger, cette même équipe parvient à battre de bonnes formations comme les Flyers, qui n’avaient que trois revers en temps réglementaire à domicile avant ce match.  

« Nous avons finalement marqué en supériorité numérique. C’était important. Phil [Danault] a aussi fait de gros jeux, il me trouvait sur la glace. Nous avons joué un bon match, mais nous devrons maintenant fournir le même effort au Centre Bell. Je ne sais pas ce qui arrive quand nous jouons à la maison. Nous ne sommes pas la même équipe. »  

– Ilya Kovalchuk   


Auteur d’un but et deux passes face aux Flyers, Tomas Tatar a maintenant atteint le plateau des 100 points avec le Tricolore. Depuis son arrivée de Vegas, il a récolté 101 points (42 buts, 59 passes) en 129 matchs. Pour la visite à Philadelphie, le numéro 90 avait en tête d’effacer de sa mémoire une mauvaise sortie face aux Blackhawks.  

« Nous n’étions pas heureux de notre match contre les Hawks, nous avions vraiment mal joué. Nous devions nous regarder dans le miroir avant de partir pour Philadelphie. Nous avons rebondi de belle façon. »  

– Tomas Tatar