/sports/ski
Navigation

Sébastien Toutant se couvre d’or en Suisse

Sébastien Toutant se couvre d’or en Suisse
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) – Sébastien Toutant aurait difficilement pu souhaiter mieux comme retour à la compétition vendredi à la Coupe du monde de Laax, en Suisse.  

Le planchiste a complété la finale du slopestyle sur la plus haute marche du podium, lui qui est passé bien près de renoncer à cette ronde ultime. 

Vendredi matin, Toutant a manqué de rotation sur un de ses sauts à l’entraînement et a lourdement chuté, alors que sa tête a encaissé le plus gros de l’impact. Il s’est mordu la langue, saignait de la bouche et était ébranlé, mais les médecins l’ont examiné et lui ont dit que rien n’était bien grave. Le choix de participer à la finale ou non est revenu au Québécois. 

  

«J’ai décidé de faire la première descente et si je ne me sentais pas bien, j’allais arrêter, mais ç’a super bien été», a-t-il raconté à Sportcom. 

Une décision qu’il ne regrettera pas de sitôt. Provisoirement cinquième avant sa deuxième descente avec 81,16 points, il a reçu une note de 87,25 points pour se hisser au tout premier rang. Ce sont les Américains Redmond Gerard (85,45 points) et Justus Henkes (82,33 points) qui ont complété le podium. 

Ce triomphe, Toutant le doit principalement à sa dernière manœuvre, où il a réussi un 1080 double cork sans utiliser les deux rampes situées aux côtés d’une arche de neige. Bien qu’il n’avait pas pratiqué cette figure à l’entraînement, elle lui a finalement rapporté la médaille d’or. 

«C’est difficile à faire, parce qu’habituellement, c’est le saut qui te donne la puissance pour réaliser ta figure. Je me suis juste lancé dans le vide et j’ai fait un gros jump sans prendre le jump. C’est ce qui m’a donné la victoire», a-t-il imagé. 

Blouin termine sixième 

Du côté féminin, Laurie Blouin a fini au sixième échelon de la finale en slopestyle en raison de ses 44,05 points. L’athlète de 23 ans a commis quelques erreurs, ce qui lui a coûté de précieux points. Elle a raté son dernier saut à sa première descente et a manqué une autre manœuvre à la deuxième. 

L’Américaine Julia Marino a remporté la médaille d’or grâce à ses 81,30 points. La Japonaise Reira Iwabuchi et la Britannique Katie Ormerod ont suivi, elles qui ont respectivement amassé 76,95 points et 64,20 points. 

«Le slopestyle était vraiment beau, et les conditions étaient parfaites. Malheureusement, je n’ai pas réussi à atterrir une descente, mais je suis fière de comment j’ai ridé ici. Maintenant, je passe à autre chose et je me concentre sur les X Games en big air», a conclu Blouin.