/24m/outings
Navigation

Le grand départ de Sam Breton

Le grand départ de Sam Breton
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’humoriste Sam Breton présentera, mardi soir à Montréal, son premier one man show, un spectacle qui voyagera ensuite dans plusieurs salles du Québec. 

«Je suis vraiment prêt, je suis tellement prêt que j’ai hâte. Je compte presque les dodos depuis une semaine», raconte en riant l’humoriste. 

Déjà rodé une centaine de fois, le spectacle que propose Sam Breton, intitulé Au pic pis à pelle, est hautement représentatif de sa démarche en humour, pour son titre comme pour son contenu. 

«D’abord, j’aime bien l’expression, je trouve que ça fonctionne bien avec mon style, explique l’humoriste. C’est bien campagnard, une expression très québécoise. Je trouvais ça parfait.» 

Le grand départ de Sam Breton
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

«Mais aussi, j’aimais bien le sens de l’expression. Au pic pis à pelle, ça renvoie au fait de travailler avec acharnement, de ne jamais abandonner, poursuit-il. Je trouvais que ça représentait bien mon parcours depuis 2013, l’année où j’ai gradué de l’école de l’humour. J’avais vraiment un rêve précis, celui de porter mon show à travers le Québec. Ça n’a pas toujours été facile, il a fallu que je pioche justement, mais je sentais que j’étais capable d’arriver à mes fins, une blague à la fois.» 

Raconteur 

Originaire de Laurier-Station, dans le comté de Lotbinière, l’humoriste aime bien revenir, à travers ses numéros, sur sa vie en région et sur ce qui l’a amené à déménager à Montréal il y a près de 10 ans. 

«Je vais parler de ma vie, du fait que je suis un gars de campagne qui s’est installé en ville, de cette transition-là, explique Sam Breton. J’essaie aussi d’aborder des sujets parfois plus profonds, c’est important pour moi d’apporter un deuxième et un troisième degré, faire rire, mais faire réfléchir aussi.» 

Ayant remporté l'Olivier de la Découverte de l’année en décembre dernier, c’est à travers les histoires que l’humoriste se sent le plus à l’aise. 

Le grand départ de Sam Breton
DOMINICK GRAVEL/AGENCE QMI

«Je suis un raconteur, explique-t-il. Je sais que la mode est un peu plus au stand-up à l’américaine, mais moi, je suis un bon vieux raconteur, c’est là-dedans que je suis bien, que je me sens dans mes pantoufles.» 

Le spectacle Au pic pis à pelle sera présenté mardi et mercredi au Gesù.