/sports/hockey
Navigation

Les Sags tout feu tout flamme

Les meneurs de l’Association Est surfent sur une série de 7 victoires

Samuel Houde
Photo courtoisie, LHJMQ Samuel Houde

Coup d'oeil sur cet article

Si les Saguenéens étaient déjà considérés comme une menace en début de saison, voilà que ces derniers ne semblent plus être battables depuis les dernières transactions avant la date limite de celles-ci.

Non seulement les Bleus ont remporté leurs sept derniers matchs, mais ils ont aussi inscrit 32 filets lors de leurs cinq dernières parties.

Bien que les Sags soient tout feu tout flamme par les temps qui courent, le pilote des Bleus croit toujours qu’il est possible de faire mieux.

« On a des choses à travailler défensivement, il y a des phases de notre jeu sans la rondelle où nous allons devoir mettre l’accent. On en a parlé avec les joueurs, on s’est assis avec eux autres pour leur expliquer des choses. Je crois que nous avons fait un pas en avant lors du dernier match à Baie-Comeau, puisque nous sommes passés de 16-17 chances de marquer à 10 en l’espace d’un seul match », a laissé entendre Yanick Jean après l’entraînement de mardi matin.

Les Saguenéens de Chicoutimi tenteront de continuer sur leur séquence victorieuse, mercredi soir, alors qu’ils recevront justement le Drakkar de Baie-Comeau.

Pour l’occasion, le gardien Camrine-Anthony Pagliarulo obtiendra son troisième départ devant la cage saguenéenne.

Houde sur la touche

Malheureusement pour les Sags, l’attaquant Samuel Houde devrait être à l’écart du jeu pour un minimum de huit semaines en raison d’une opération pour soigner une fracture au poignet.

Si cette blessure est un handicap pour les Saguenéens, Jean croit que ses hommes seront en mesure de combler son absence.

« C’est sans aucun doute un gros morceau pour nous, mais que ça soit Houde ou [Hendrix] Lapierre, chaque fois que nous avons eu des blessés, nous avons continué d’avancer. Nous avons de la profondeur, et il faudra simplement trouver des moyens de pallier ça. Ce n’est jamais l’idéal, mais il faut s’organiser. » 

Rappelons que l’espoir du Canadien était en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière, lui qui avait obtenu 47 points en 40 parties cette saison.