/news/society
Navigation

Reportage sur Lino Saputo: Radio-Canada mise en demeure

Lino Saputo
Photo d'archives Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Les journalistes de l'émission «Enquête» ainsi que la Société Radio-Canada seront mis en demeure par les avocats de Lino Saputo, a fait savoir le fondateur de l’entreprise Saputo mardi.  

«Je ne souhaite plus consacrer d'efforts et d'énergie à me justifier ou à commenter des propos faux et malveillants à mon endroit sur la place publique», a-t-il précisé dans une déclaration.  

Selon un reportage de l’émission «Enquête» présenté jeudi, l’homme d’affaires le plus riche du Québec et cofondateur, avec son père, de la plus grande entreprise de produits laitiers au Canada, Lino Saputo, 82 ans, aurait déjà entretenu des liens d’affaires avec des membres de la mafia.  

Dans son autobiographie publiée cet automne, Lino Saputo a, comme toujours, nié avoir eu des liens avec le crime organisé. Il n’a d’ailleurs jamais été accusé de quoi que ce soit.  

Le principal intéressé a soutenu mardi qu’il n’est pas revenu dans son livre «sur certaines allégations, c'est simplement parce qu'elles n'ont pas eu d'impact sur ma vie ou mes affaires».  

«Aujourd'hui, à l'épilogue de ma vie, je considère avoir fait mes preuves et comme citoyen, j'ai le sentiment d'avoir grandement contribué à la société», a-t-il ajouté.  

«Malheureusement, le contenu du reportage ne me laisse cependant d'autre choix que de m'en remettre à mes avocats. Ceux-ci verront à mettre en demeure les journalistes de l'émission Enquête ainsi que la Société Radio-Canada», a-t-il précisé.  

Dans la foulée du reportage, Québec solidaire a demandé vendredi au premier ministre François Legault d’exiger de l’Ordre national du Québec de reconsidérer le titre d’officier de l’homme d’affaires Lino Saputo.