/opinion/columnists
Navigation

Vasilevskiy en route vers un autre Vézina

Vasilevskiy en route vers un autre Vézina
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Même si Connor Hellebuyck (Winnipeg) domine notre classement à la pause du match des étoiles, la lutte est corsée. Gardez toutefois un œil sur le titulaire du trophée Vézina, Andrei Vasilevskiy (Tampa Bay), qui est en feu ces temps-ci, fort de dix victoires d’affilée.

Les statistiques actuelles ne consacrent aucun meneur « hors de tout doute » dans la course au trophée Vézina, mais Vasilevskiy est en voie de tout changer. L’an dernier, il avait gagné le Vézina avec une fiche de 39-10-4, 0,925 et 2,40. Aujourd’hui, son dossier est 24-9-2, 0,917 et 2,54, mais le Lightning a mis plus de deux mois avant de décoller.

Dans sa séquence de dix victoires amorcée le 23 décembre, Vasilevskiy a maintenu un taux d’efficacité de 0,946 et une moyenne de buts alloués de 1,69. Il ne pourra maintenir ce rythme, mais tout le monde est affamé chez le Lightning et on ne veut pas commettre la même erreur que l’an dernier. La défensive se resserre et le talentueux portier russe en profite.

À Winnipeg, Hellebuyck ne joue pas derrière une aussi bonne équipe que le Lightning, mais il est devant son filet dans 80 % des matchs des Jets. Il affiche un très bon taux d’efficacité à 0,919. Hellebuyck a 41 matchs derrière la cravate (un de plus que Carey Price) et il se dirige vers une saison de 68 ou 69 matchs.

Dommage pour Kuemper

Celui qui avait vraiment une longueur d’avance dans la course au trophée Vézina était Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona, mais il est au repos forcé depuis le 19 décembre. On parle d’un retour au jeu pour lui le 29 janvier. Son excellent taux d’efficacité de 0,929 explique qu’il soit encore au quatrième rang de notre top 30 malgré un mois complet d’inactivité. Il a connu 20 matchs de qualité (taux d’efficacité de 0,900 ou plus) en 25 sorties, soit un superbe ratio de constance de 80 %.

Les étoiles

Sept des huit gardiens qui participeront au match des étoiles à St. Louis ont bien mérité leur invitation. La seule exception est probablement Braden Holtby, des Capitals de Washington. Les victoires sont là, mais sa fiche de 18-9-4, 0,897 et 3,09 est inférieure à celle de son jeune partenaire Ilya Samsonov (15-2-1, 0,927, 2,06). Holtby est un excellent gardien, mais cette saison il n’a joué que 18 matchs de 0,900 et plus contre 15 de 0,899 ou moins. Il peut faire beaucoup mieux.

On n’a pas grand-chose à redire contre les autres invités, Tristan Jarry (Pittsburgh), Frederik Andersen (Toronto), Andrei Vasilevskiy (Tampa Bay), Jacob Markstrom (Vancouver) et David Rittich (Calgary). Il y avait congestion dans la division Centrale puisqu’on a oublié deux bons gardiens en Ben Bishop (Dallas) et Robin Lehner (Chicago). Difficile de contester les choix de Jordan Binnington (St. Louis) et Connor Hellebuyck.

Tristan Jarry, la révélation

Il n’y a aucun doute que la révélation de l’année devant le filet est Tristan Jarry, des Penguins de Pittsburgh. Après avoir perdu son poste d’auxiliaire de Matt Murray aux mains de Casey DeSmith l’an dernier, il est maintenant le gardien numéro un, et de la façon dont jouent les Penguins, on sait que tout est possible à Pittsburgh.

Relève impressionnante

Ilya Samsonov n’est pas le seul bon gardien recrue. On ne s’ennuie pas trop de Sergei Bobrovsky à Columbus ni de Joonas Korpisalo, blessé, puisque le Letton de 25 ans Elvis Merzlikins fait de l’excellent boulot. Les Blue Jackets sont deuxièmes dans la course au trophée Jennings derrière les Stars de Dallas. Chris Driedger (Floride), Thatcher Demko (Vancouver), MacKenzie Blackwood (New Jersey) et Adin Hill (Arizona) ont tous démontré de belles choses, et ce, sans parler de... Cayden Primeau (Montréal).

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Connor Hellebuyck WPG 10373
2 Ben Bishop DAL 10354
3 Robin Lehner CHI 10338
4 Darcy Kuemper ARI 10322
5 Tristan Jarry PIT 10307
6 Tuukka Rask BOS 10305
7 Andrei Vasilevskiy TBL 10300
8 Jacob Markstrom VAN 10281
9 David Rittich CGY 10264
10 Frederik Andersen TOR 10253
11 Carey Price MTL 10250
12 Anton Khudobin DAL 10242
13 Linus Ullmark BUF 10234
14 Jordan Binnington STL 10224
15 Thomas Greiss NYI 10217
16 Semyon Varlamov NYI 10210
17 Joonas Korpisalo CBJ 10204
18 Jaroslav Halak BOS 10190
19 John Gibson ANA 10188
20 James Reimer CAR 10183
21 Marc-Andre Fleury VEG 10174
22 Philipp Grubauer COL 10158
23 Alexandar Georgiev NYR 10152
24 MacKenzie Blackwood NJD 10145
25 Mikko Koskinen EDM 10145
26 Corey Crawford CHI 10124
27 Antti Raanta ARI 10114
28 Henrik Lundqvist NYR 10097
29 Petr Mrazek CAR 10086
30 Sergei Bobrovsky FLA 10074
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.