/sports/fighting
Navigation

Le Jour J pour Thomas Chabot

Pesée officielle
Photo Ben Pelosse Le boxeur Thomas Chabot lors de la pesée officielle, hier au Casino de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours de la dernière année, plusieurs boxeurs ont fait leurs débuts chez les professionnels avec Eye of the Tiger Management (EOTM). Le premier, en 2020, sera le Québécois Thomas Chabot. 

« Je rêve de la boxe professionnelle depuis que j’ai l’âge de 10 ans, a mentionné l’athlète de 20 ans qui est originaire de Thetford Mines. Je rêve d’atteindre les plus hauts sommets. 

« Si ça avait été seulement de moi, je serais passé chez les pros à 18 ans. J’ai plutôt décidé de demeurer chez les amateurs pour deux autres années afin d’engranger de l’expérience. »

Le nouveau venu chez EOTM aurait souhaité prendre part aux Jeux olympiques de Tokyo, qui auront lieu l’été prochain. Toutefois, le Québécois a eu certains accrochages avec les dirigeants de Boxe Canada et son projet est tombé à l’eau. 

« Je ne sais pas si je vais le regretter un jour. Je ne veux pas rentrer dans les détails de cette histoire, a-t-il souligné. J’ai réfléchi à ma situation avec mon équipe. J’ai décidé de passer chez les pros parce que c’était la direction où j’étais le plus confortable. 

« Tant qu’à performer à 50 % chez les amateurs, j’aime autant le faire à 100 % chez les pros. »

De l’intensité 

Son entraîneur Vincent Auclair croit que les amateurs apprécieront le style de son protégé. 

« C’est toujours un gars qui est à 100 % dans tout ce qu’il fait, a-t-il affirmé. Tu n’auras jamais un contrat ennuyant avec lui. 

« Même si c’est plus stressant pour l’entraîneur, j’aime mieux cela que de devoir le motiver pour qu’il t’en donne. C’est un boxeur qui aime mettre de la pression. On a aussi travaillé sur sa défensive pour éviter de prendre des coups inutiles. 

« Toutefois, on ne veut pas changer sa nature qui est portée sur l’attaque. »

Pour son premier duel en carrière dans la cour des grands, Chabot affrontera le Polonais Robert Niedzwiedzki dans un duel de quatre rounds dans la division des super-plumes.