/travel/destinations
Navigation

Dormir dans cinq hôtels historiques du Massachusetts

Coup d'oeil sur cet article

Cette année, le Massachusetts fête le 400e anniversaire de sa fondation. Pour célébrer cet important moment d’histoire, de nombreux événements sont prévus sur tout le territoire. Si on en profitait pour faire une visite aux établissements de Historic Hotels of America (historichotels.org ), eux aussi chargés d’histoire ? En voici cinq.

1. Hilton Boston Downtown/Feneuil Hall

89 Broad Street, Boston

Hilton Boston
Photo courtoisie, Historic Hotels of America
Hilton Boston

Construit en 1928 en tant que premier gratte-ciel Art déco de Boston, cet hôtel historique est situé en front de mer à proximité de Faneuil Hall et du marché Quincy. En entrant par la rue Batterymarch, on peut admirer la grande arche en briques qui présente divers symboles de l’Amérique et son évolution à l’ère industrielle. 

2. Omni Parker House

60 School Street, Boston

Omni Parker House, l’hôtel de prédilection de John F. Kennedy.
Photo courtoisie, Historic Hotels of America
Omni Parker House, l’hôtel de prédilection de John F. Kennedy.

Situé le long du Freedom Trail, ce monument emblématique ouvert depuis 1855 est le plus ancien hôtel des États-Unis. C’est ici, en 1856, dans son restaurant Parker’s qu’a été créé le fameux Boston Cream Pie, devenu depuis le dessert officiel de l’État du Massachusetts. C’est l’endroit idéal pour s’offrir une bonne part de ce gâteau rempli de crème pâtissière et décoré de glaçage au chocolat tout en admirant cet endroit qu’affectionnait tout particulièrement John F. Kennedy. C’est en effet ici qu’à l’âge de seulement 7 ans, il a prononcé son premier discours public, qu’il a annoncé sa candidature au Sénat américain, qu’il a proposé à Jacqueline Bouvier de l’épouser et qu’il a tenu son enterrement de vie de garçon !

3. XV Beacon

15, Beacon Street, Boston

XV Beacon
Photo courtoisie, Historic Hotels of America
XV Beacon

Construit en 1903, ce bâtiment se trouve sur les fondations de l’ancien manoir d’un patriote (1722). La propriété d’origine a été rasée pour laisser place à cet hôtel-boutique de luxe qui se distingue notamment par sa collection d’art exceptionnelle.

4. Fairmont Copley Plaza

138, Saint-James Av., Boston

L’imposant Fairmont Copley Plaza domine la baie historique de Back Bay.
Photo courtoisie, Historic Hotels of America
L’imposant Fairmont Copley Plaza domine la baie historique de Back Bay.

Construit, en 1912, sur le site original du Musée des beaux-arts de Boston, le Fairmont Copley Plaza est situé dans l’élégante baie historique de Back Bay. Sa façade a conservé ses influences de la Renaissance française et vénitienne. À l’intérieur, des plafonds à caissons dorés et décorés de peintures en trompe-l’œil surplombent le grand hall d’entrée dans lequel sont exposées de nombreuses antiquités. Ouvrez bien l’œil, car plusieurs présidents américains, des dignitaires étrangers, des membres de la royauté et d’innombrables célébrités y ont résidé et y résident toujours.

5. The Kendall Hotel

350 Main Street, Cambridge

The Kendall Hotel entretient avec fierté son bâtiment d’origine.
Photo courtoisie, Historic Hotels of America
The Kendall Hotel entretient avec fierté son bâtiment d’origine.

Cet hôtel de charme était autrefois une caserne de pompier, la Engine 7 Firehouse (1985). Situé à peu de distance de l’Université Harvard, il s’agit du plus ancien bâtiment de Kendall Square. Cet emblème de la ville a été restauré et décoré de meubles anciens et expose fièrement les artéfacts de l’ancienne caserne. Les propriétaires de l’hôtel ont été honorés par la Commission historique de Cambridge pour leurs efforts dans la conservation et la protection d’un monument important pour la communauté.


Bien entendu, ces hôtels historiques ne sont pas accessibles à toutes les bourses, mais sachez qu’il n’est jamais nécessaire d’y résider pour pousser la porte et visiter ces lieux. Si l’on n’a pas accès aux chambres, on peut toutefois circuler dans le hall, prendre un verre dans un bar ou s’offrir un repas dans le restaurant et même, discuter avec le concierge et demander une brochure de l’hôtel que l’on garde en souvenir.