/sports/others
Navigation

Laurie Blouin, de remplaçante à médaillée d'argent en slopestyle

Laurie Blouin
Photo Didier Débusschère

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) – C’est seulement à son réveil que Laurie Blouin a appris, samedi, qu’elle allait prendre part à la finale de slopestyle aux X Games d’Aspen, au Colorado. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la planchiste a répondu à l’appel, elle qui a finalement conclu sa journée sur la deuxième marche du podium.  

L’athlète de Stoneham-et-Tewkesbury, qui était toujours troisième réserviste vendredi soir, a offert toute une performance pour s’emparer de la médaille d’argent. Elle s’est classée tout juste derrière l’Américaine Jamie Anderson. La Japonaise Kokomo Murase a complété le podium en mettant la main sur sa deuxième médaille de la semaine après avoir reçu l’argent jeudi en Big Air.  

«J’ai pratiqué toute la semaine, mais c’était difficile d’avoir le bon état d’esprit et de me préparer pour une compétition puisque les chances étaient plutôt minces que ça arrive, a raconté Blouin après la finale. J’ai seulement décidé mon programme ce matin avec l’entraîneur de l’équipe canadienne et j’ai eu un dernier entraînement pour tout mettre en place. Ç’a bien fonctionné!»  

Vu les circonstances, la Québécoise avait préféré ne pas avoir trop d’attentes avant le début de la finale. Elle estime avoir été avantagée par le nouveau format des X Games, où l’épreuve est chronométrée et où les points sont amassés sur chaque manœuvre effectuée plutôt qu’à la fin de chaque descente.  

«Même si tu tombes, tu dois continuer parce que le reste de ta descente va compter. J’ai presque tout atterri aujourd’hui (samedi) et mes deux seules chutes ont été moins coûteuses pour cette raison. J’ai aussi fait des rotations de tous les côtés et j’ai varié mes sauts. C’est ce que les juges voulaient voir», a-t-elle expliqué.  

L’an dernier, Laurie Blouin avait raté son dernier saut de la finale en slopestyle des X Games d'Aspen, ce qui l’avait privée d’une médaille et l’avait reléguée au septième rang. «Je suis contente d’être de retour sur le podium et de la façon dont j’ai "ridé" cette fin de semaine», a ajouté celle qui a fini cinquième au Big Air jeudi.  

L’athlète de 23 ans se dirigera maintenant vers Mammoth, en Californie, pour la coupe du monde qui sera disputée la semaine prochaine.

L’or pour Darcy Sharpe

Plus tard en journée, le Canadien Darcy Sharpe a mis la main sur la médaille d’or à l’épreuve masculine de slopestyle. Le Britanno-Colombien a terminé devant le Norvégien Mons Roisland et l’Américain Red Gerard.

Également de l’épreuve, les Québécois Maxence Parrot et Sébastien Toutant ne se sont pas qualifiés pour la finale.