/lifestyle/sexromance
Navigation

Quand la science se penche sur le sujet...

Hands of couple lovers having sex on a bed in morning
luckybusiness - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

En matière de sexualité, les informations prolifèrent tant et si bien que certains faits rapportés manquent de crédibilité. Comment peut-on trier ces informations pour ne tenir compte que de ce qui est pertinent ? Voici un mini-questionnaire pour mettre à l’épreuve vos connaissances. Saurez-vous séparer le vrai du faux ? 

Quiz
Question #1
La phéromone produite par les aisselles masculines se nomme :

a) Testophénone

b) Virilophénone

c) Androstadiénone

C – l’androstadiénone.
Selon Science&Vie et une étude australienne publiée en mars 2017 dans The Royal Society Open Science, l’androstadiénone produite par les aisselles masculines n’a pas d’incidence sur le désir et l’attraction sexuelle. Selon eux, à ce jour, aucune étude ne démontre que cette activité dans l’hypothalamus aurait une conséquence sur les comportements sexuels. Mais, l’étude du sujet continue ! Le vrai : l’androstadiénone est une phéromone. Le faux : l’androstadiénone a des vertus miraculeuses.
Question #2
Des résultats montrent que l’augmentation du niveau de _______, entraîne également une augmentation du niveau de testostérone.

a) Vitamine C

b) Vitamine B

c) Vitamine D

C – la vitamine D.
Une étude scientifique de la National Institute of Health démontre qu’une augmentation du taux de vitamine D (par une supplémentation adéquate) élèverait le taux de testostérone et aurait également tendance à diminuer les troubles érectiles. Le vrai : les résultats auprès du groupe de recherche démontrent que la prise de suppléments adéquatement supervisée de vitamine D augmente le taux de testostérone. Le faux : la vitamine D provoque des érections.
Question #3
Le flagelle est :

a) Un filament mobile présent chez certaines cellules

b) Un appareil pour donner la fessée

c) Une bactérie

A – un filament mobile présent chez certaines cellules
Un prolongement sous forme mobile présent chez certaines cellules (notamment les bactéries, les algues et… les spermatozoïdes) et leur sert d’organe locomoteur. Effectivement, cette partie permet au spermatozoïde (cellule sexuelle mâle) de nager en direction de l’ovule. Le vrai : le flagelle existe. Le faux : le flagelle a des vertus masculinisantes.
Question #4
Qu’est-ce que la reproduction asexuée ?

a) Une reproduction faite par un couple qui n’aime pas faire l’amour

b) Une reproduction faite par deux gamètes de sexe opposé

c) Une reproduction faite sans partenaire

C – une reproduction sans partenaire.
On observe ce type de reproduction chez certaines espèces animales et végétales, mais aussi chez des organismes unicellulaires. La reproduction asexuée c’est lorsqu’un individu arrive à créer un clone de lui-même. Le vrai : il existe plusieurs modes de reproduction asexuée. Le faux : la reproduction asexuée a un lien avec l’orientation sexuelle.
Question #5
L’orientation sexuelle est :

a) Déterminée par un gène

b) Une attirance sexuelle, physique, romantique, émotionnelle ou affective envers des personnes d’un ou plusieurs sexes ou genres

c) Déterminée par la skoliosexualité

B – « une attirance physique, sexuelle, affective ou romantique envers des personnes d’un ou plusieurs sexes ou genres donnés.
L’orientation sexuelle réfère aussi au sentiment d’identité personnelle et sociale basé sur ces attirances, les comportements pour les exprimer, et possiblement l’appartenance à une communauté de personnes qui les partagent ». C’est ainsi qu’elle est définie par la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM. Le vrai : l’orientation sexuelle n’est pas un choix. Le faux : l’orientation sexuelle est déterminée par un seul gène.

Quel est votre résultat ?