/sports/hockey
Navigation

John Carlson, le favori pour le Norris

HKN-HKO-SPO-WASHINGTON-CAPITALS-V-NEW-YORK-RANGERS
Photo d'archives, AFP John Carlson
Défenseur étoile

Coup d'oeil sur cet article

ST. LOUIS | À l’image des Capitals, John Carlson connaît une saison phénoménale.   

• À lire aussi: Une question de temps  

À 30 ans, l’Américain pourrait écrire son nom sur le trophée Norris pour une première fois.    

Au vote  

Dans un vote organisé par les membres de l’Association professionnelle des journalistes affectés à la couverture du hockey (PHWA) en marge du match des étoiles, Carlson a terminé au premier rang pour l’obtention du Norris, devançant Roman Josi, des Predators de Nashville, et Dougie Hamilton, des Hurricanes de la Caroline.    

Vers 100 points ?  

Sur le plan personnel, Carlson se destine vers un exploit rarissime.    

Après 49 matchs cette saison, le numéro 74 des Capitals a déjà amassé 60 points (13 buts, 47 passes).    

S’il maintient le même rythme d’ici la fin de la saison, il terminerait l’année avec 101 points.    

S’il atteint le chiffre magique des 100 points, Carlson deviendrait le premier défenseur depuis Brian Leetch avec les Rangers de New York en 1991-1992 à réaliser l’exploit.    

« Oui, j’y pense, a dit Carlson lors de la journée consacrée aux médias à St. Louis pour le match des étoiles. Honnêtement, on me pose la question pratiquement tous les jours depuis plusieurs semaines. J’aimerais atteindre ce chiffre, mais je reste encore loin des 100 points. Il y aura plusieurs matchs à jouer d’ici la fin de la saison. Je ne peux pas me concentrer uniquement sur cet objectif. Je dois surtout aider mon équipe à gagner. »   

Dans l’histoire de la LNH, seulement cinq défenseurs ont connu des saisons de 100 points ou plus. Bobby Orr (six fois), Paul Coffey (cinq fois), Al MacInnis, Brian Leetch et Denis Potvin, qui a été dominant à l’époque des belles années des Islanders de New York, font partie de ce groupe sélect.     

Le meilleur  

T.J. Oshie a fait l’éloge de son coéquipier lors de son passage au Missouri.    

L’ailier des Capitals n’est pas du tout renversé par l’augmentation de la production offensive de John Carlson au cours des dernières saisons.   

À ses trois dernières années, Carlson a obtenu 37 points, 68 points et 70 points.    

« Ça ne me surprend pas, a raconté Oshie, l’un des joueurs les plus sympathiques de la LNH. Depuis que je suis avec les Caps, je l’ai vu gagner en maturité. Au cours des quatre dernières années, il a continué de s’améliorer, de développer son intelligence et son expérience. Il joue beaucoup de minutes. Tout le monde parle des points qu’il récolte, ce qui est assez incroyable et spécial, mais son jeu d’ensemble — il est utilisé en infériorité numérique et sur l’attaque massive et contre les meilleurs trios adverses — fait de lui le meilleur défenseur de la LNH. »   

Sur le même sujet
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.