/sports/ski
Navigation

Marie-Michèle Gagnon éprouve des difficultés à Bansko

Marie-Michèle Gagnon éprouve des difficultés à Bansko
PHOTO D'ARCHIVES AFP

Coup d'oeil sur cet article

Marie-Michèle Gagnon a tenté de retrouver ce qui lui a permis de percer le top 15 en descente vendredi dernier, mais elle a commis des erreurs lors de l’épreuve de super-G de la Coupe du monde de ski alpin de Bansko, en Bulgarie, dimanche. Elle a terminé au 25e rang. 

«Il y a deux jours, j’ai eu un peu une idée de quoi ça rassemble lorsque j’ai de l’aisance dans mon ski. Il faut que je retrouve ça et que j'arrête de trop penser. Parce que sinon, j’essaie de skier en essayant d’être parfaite et ça ne fonctionne pas», a dit la skieuse de Lac-Etchemin. 

Elle avait décroché le meilleur résultat de sa carrière dans une descente de Coupe du monde vendredi avec une 13e place. Elle avait attribué ce succès à un changement d’attitude sur ses skis. 

En super-G, elle a conclu le parcours avec 3,08 secondes de retard sur l’Américaine Mikaela Shiffrin (1 min, 10,88 s), la gagnante de cette épreuve. Il s’agit de sa première victoire dans cette discipline cette saison, sa sixième au total. L’Italienne Marta Bassino (+0,29 s) et la Suissesse Lara Gut-Behrami (+0,70 s) ont complété le podium. 

Le meilleur résultat de Marie-Michèle Gagnon en super-G en 2019-2020 a été une 19e place obtenue à Lake Louise. 

À la Coupe du monde de Kitzbühel, en Autriche, Simon Fournier n’a pas complété la première ronde de slalom.