/sports/hockey
Navigation

Saguenéens: un rendez-vous au sommet raté

Les Sags n'ont dirigé que 18 tirs vers la cage de Samuel Hlavaj.
Photo courtoisie Les Sags n'ont dirigé que 18 tirs vers la cage de Samuel Hlavaj.

Coup d'oeil sur cet article

Dans un match crucial pour la première place, les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas connu le match espéré face au puissant Phoenix. Dominé par l’adversaire sur plusieurs plans dans la partie, dont celui des tirs au but (48-18), les Sags ont perdu un deuxième match consécutif, cette fois au compte de 6 à 1, samedi soir, à Sherbrooke. 

«On a été dominés comme vendredi [défaite de 4-1 face à l’Océanic]. L’autre équipe s’est présentée avec le couteau entre les dents, et pour nous, c’était comme si on jouait un match tout à fait normal», a laissé savoir l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, après la rencontre, et avec raison. 

Avec une victoire, les Sags avaient la chance de se retrouver à deux petits points du Phoenix de Sherbrooke et de la tête du classement général de la LHJMQ. Avec cette défaite, les hommes de Yanick Jean se retrouvent donc à six points de retard sur les vainqueurs. 

Un mauvais départ 

La première période ne s’est pas déroulée comme les Sags l’auraient souhaité, si bien que Yanick Jean avait déjà utilisé son temps d’arrêt après seulement une minute de jeu. 

Rien n’y a fait, Benjamin Tardif (22e) et Samuel Poulin, en avantage numérique, ont inscrit deux filets en l’espace de moins de deux minutes pour propulser les locaux en avance. 

Non seulement les «Bleus» ont retraité au vestiaire avec un retard de 2 à 0, mais les hommes de Yanick Jean n’avaient décoché que deux seuls tirs en direction de la cage défendue par Samuel Hlavaj. 

Vains efforts 

Les visiteurs ont commencé d’un bien meilleur pied le deuxième engagement au Palais des Sports Léopold-Drolet. Après Raphaël Lavoie en première période, ce fut au tour du défenseur Patrick Kyte de toucher la tige. Quelques minutes plus tard, Félix-Antoine Drolet (3e) marquait finalement un premier but pour les Saguenéens en décochant un bon tir frappé de la pointe sur une belle passe de Vladislav Kotkov. Malheureusement pour eux, ce fut le seul filet du match produit par l’offensive saguenéenne. 

«Ce n’est pas la chance qui a fait la différence aujourd’hui. Peut-être que nous aurions pu marquer un ou deux buts de plus, mais ce n’est pas une question de chance. Nous n’avons pas fait notre chance aujourd’hui, loin de là», a commenté Jean au sujet des deux poteaux frappés par son équipe. 

Le Phoenix n’a pas perdu de temps à répliquer alors que Félix Robert a profité d’une mise en jeu remportée par Alex-Olivier Voyer pour redonner à son équipe une priorité de deux buts. Ces derniers n’ont laissé aucune chance aux visiteurs par la suite en ajoutant trois autres filets en troisième période, et s’en était fait des Saguenéens. 

Les Saguenéens seront de retour en action devant leurs partisans vendredi prochain, alors qu’ils recevront les Sea Dogs de Saint Jonh au Centre George-Vézina.