/finance/business
Navigation

Un carnet de commandes record pour Alstom

Coup d'oeil sur cet article

Le carnet de commandes du géant ferroviaire français Alstom, en pleines négociations avec Bombardier pour mettre la main sur sa division transport, a atteint un nouveau record lors du dernier trimestre, a dévoilé l'entreprise lundi. 

• À lire aussi: Le Québec prêt à entrer au capital d'Alstom, selon BFM Business 

En date du 31 décembre dernier, Alstom avait en main un carnet de commandes d'une valeur sans précédent de 43 milliards d'euros (environ 62,5 M$ CA). Cette somme a été nourrie par des commandes totalisant 8,2 milliards d'euros (11,9 M$ CA) au cours des neuf premiers mois de l'exercice financier 2019-2020. 

En parallèle, le chiffre d'affaires du Groupe Alstom a bondi pour atteindre 6,2 milliards d'euros d'avril à décembre 2019, en hausse de 3% par rapport à la même période l'an dernier. 

Le géant français estime avoir de belles années devant lui. «Le marché ferroviaire est clairement en plein élan, poussé par l’attention croissante pour la cause environnementale. Nous sommes pleinement engagés à contribuer à la transition vers un avenir “décarboné” grâce à nos solutions de mobilité durable», s'est enthousiasmé le président-directeur général d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge. 

Récemment, l'agence Bloomberg a dévoilé que Bombardier et Alstom ont entrepris des négociations préliminaires en vue d'une éventuelle fusion de la division ferroviaire de Bombardier avec celle de son concurrent français. Pour sa part, BFM Business a laissé entendre qu'Alstom chercherait à acquérir la division transport de l'entreprise montréalaise.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.