/news/politics
Navigation

Coronavirus: 126 Canadiens demandent de l'aide consulaire

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Plus d'une centaine de Canadiens en Chine demandent de l’aide consulaire, comme leur évacuation, a révélé le gouvernement mardi.  

En milieu d’après-midi, 126 personnes avaient signalé aux autorités canadiennes qu’elles avaient besoin d’assistance, dans la foulée de la pandémie de coronavirus.  

«On attend toujours de contacter ces gens-là pour voir leurs besoins», a indiqué le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, en précisant que tous ne cherchent pas forcément à rentrer au pays.  

En tout, 250 Canadiens se sont enregistrés sur internet pour informer Affaires mondiales Canada qu’ils se trouvent dans une des régions touchées par le virus de la famille du SRAS qui a fait plus de 100 morts à ce jour.  

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a précisé que certains Canadiens peuvent avoir besoin d’assistance sans vouloir être rapatriés au pays.  

«Les gens qui visitent la région et sont en quarantaine peuvent avoir de la difficulté à avoir accès à des produits de base, à se déplacer dans la communauté, à contacter leurs proches qui peuvent être isolés dans d’autres régions», a-t-elle donné en exemple.  

Ottawa pourrait décider de rapatrier au pays des ressortissants canadiens soit en envoyant lui-même des aéronefs ou en réservant des sièges dans les avions de partenaires internationaux.  

«On est en train de consulter. On regarde toutes les options», a dit M. Champagne. Le fédéral évaluera d’abord, avant de ramener les ressortissants qui le souhaitent au Canada, si leur état de santé représente des risques de santé publique.