/news/currentevents
Navigation

Bas-Saint-Laurent: un curé arrêté pour agressions sexuelles

Béatrix Morin a été curé durant plusieurs années à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup.
Photo courtoisie, Sûreté du Québec Béatrix Morin a été curé durant plusieurs années à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme d’Église, curé pendant plusieurs années au Bas-Saint-Laurent, a été arrêté pour des agressions sexuelles alléguées remontant aux années 1970 et 1980 mercredi. 

Béatrix Morin, 74 ans, était attendu au palais de justice de Rivière-du-Loup, en après-midi, pour y être accusé de huit chefs en matière d’agression sexuelle, de grossière indécence et d’attentat à la pudeur. 

L’homme réside à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, où il a été curé pendant plusieurs années, selon le maire de la petite municipalité de 1350 habitants, Gilles Couture. Il a également travaillé dans d’autres paroisses voisines, a précisé ce dernier. 

« Un Choc » 

« C’est vraiment un choc. Tous les citoyens de Saint-Hubert connaissent bien l’abbé Béatrix », a réagi le maire. 

Les événements reprochés se seraient produits entre 1973 et 1990 dans cette communauté, mais aussi à Témiscouata-sur-le-Lac et à Saint-Épiphane, à l’égard de cinq victimes présumées, selon l’acte de dénonciation consulté par Le Journal

Retraité depuis quelques années, Béatrix Morin a occupé de nouveau des fonctions récemment, en raison de la difficulté à lui trouver un remplaçant stable, selon M. Couture. 

« C’est épouvantable d’apprendre ça. Je vous assure que les bras nous en tombent, parce que, sans connaître très bien Béatrix, j’ai eu quelques occasions de le rencontrer, puis moi je n’avais rien à lui reprocher à ce moment-là », a commenté l’élu. 

Il n’a pas possible de s’entretenir avec les responsables du diocèse de Rimouski mercredi.