/world/pacificasia
Navigation

Coronavirus: Ikea et McDonald’s annoncent des fermetures en Chine

Coronavirus: Ikea et McDonald’s annoncent des fermetures en Chine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Stockholm | Le géant suédois de l’ameublement Ikea a annoncé mercredi la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de la moitié de ses 30 magasins en Chine afin de contribuer à la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.  

• À lire aussi: L’épidémie fait déjà plus de malades que le SRAS  

• À lire aussi: L’équipe chinoise féminine de soccer placée en quarantaine   

• À lire aussi: Au moins un cas aux Émirats arabes unis  

Ikea «va fermer environ la moitié de ses magasins en Chine continentale, provisoirement et jusqu’à nouvel ordre, à partir du 29 janvier (...). Les collaborateurs d’Ikea sont priés de rester chez eux en conservant l’intégralité de leur salaire», a indiqué l’industriel suédois dans un communiqué à l’AFP.    

McDonald’s a fermé «plusieurs centaines de restaurants» en Chine 

Le géant de la restauration rapide McDonald’s a précisé mercredi avoir fermé «plusieurs centaines» de restaurants dans la province de Hubei, tout en soulignant qu’environ 3000 établissements restaient ouverts dans le pays.

La situation y reste «fluide» et «inquiétante», a souligné un responsable du groupe lors d’une conférence téléphonique suivant la diffusion de ses résultats financiers. 

Pour l’occasion, McDonald’s a constitué un groupe de travail sur le contrôle et la prévention de l’épidémie, réfléchissant notamment à la façon de travailler dans les cuisines ou à la livraison de repas aux soignants dans les hôpitaux.

Le groupe souligne toutefois que l’impact sur ses résultats devrait être «assez réduit» si l’épidémie reste contenue dans le pays. La Chine compte 9% des fast-foods de McDonald’s, mais représente seulement 4% à 5% de ses ventes globales et environ 3% de son bénéfice opérationnel. 

La chaîne américaine Starbucks avait déjà annoncé mardi avoir fermé plus de la moitié de ses cafés dans le pays.

«Nous avons dans l’immédiat deux priorités clés en Chine: premièrement, prendre soin de la santé et du bien-être de nos partenaires et clients dans nos magasins, deuxièmement, jouer un rôle constructif en soutenant les responsables politiques et de santé locaux», a affirmé le directeur général Kevin Johnson, lors d’une conférence téléphonique à l’occasion de la diffusion des résultats financiers. 

Le directeur financier de Starbucks, Patrick Grismer, a de son côté souligné que la Chine représentait «seulement» 10% du chiffre d’affaires mondial du groupe. «L’ampleur de l’impact» de la crise sanitaire «dépendra de la durée de la fermeture des magasins», a-t-il ajouté.