/entertainment/music
Navigation

18 000 places en vente

L’ex-Pink Floyd Roger Waters attirera une des plus grosses foules de 2020 au Centre Vidéotron

Roger Waters
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Habitué de Québec, Roger Waters viendra présenter son nouveau spectacle le 21 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

Parce que Roger Waters a choisi d’utiliser une scène centrale pour sa tournée This Is Not a Drill, le Centre Vidéotron a pu mettre en vente près de 18 000 billets pour voir l’ex-Pink Floyd à son retour à Québec, le 21 juillet.  

« Ce sera une de nos plus grosses mises en vente de 2020 », affirme le grand patron du Centre Vidéotron, Martin Tremblay.  

À sa dernière visite, à l’automne 2017, 25 105 avaient été témoins des deux représentations du spectacle de sa tournée Us + Them.  

Cette fois, un seul concert est à l’horaire mais dans une configuration à 360 degrés, similaire à celle qu’ont jadis déployée Metallica, Muse et Arcade Fire au Centre Vidéotron.  

Deux mises en vente  

Les préventes habituelles étant terminées, c’est au tour du grand public, à compter de 10 h, ce matin, d’avoir accès aux billets.  

Roger Waters ne sera cependant pas le seul à solliciter les dollars des amateurs de musique de la région de Québec. Deux heures plus tard, les places en vue du concert des Black Keys, le 9 mai, seront à leur tour mises en vente.  

Martin Tremblay ne voit pas de problème à vendre deux concerts le même jour.  

« Ce sont deux clientèles somme toute assez différentes, même si tu peux aimer les deux. De toute façon, dans l’industrie du spectacle, ce n’est pas nous qui décidons des dates. Comme ville, il faut être capable d’avoir du succès dans ces tournées-là quand elles passent. »  

Plus de 14 000 pour Pearl Jam  

Tout indique que Pearl Jam fera sera salle comble, comme en 2016.
Photo d'archives, Simon Clark
Tout indique que Pearl Jam fera sera salle comble, comme en 2016.

En inscrivant Waters, Pearl Jam et Justin Bieber à son agenda, le Centre Vidéotron a attiré les trois plus grosses tournées en Amérique du Nord jusqu’à maintenant en 2020, estime Martin Tremblay.  

Déjà, plus de 14 000 personnes ont acheté des billets pour voir Pearl Jam. Comme en 2016, les sections derrière la scène ont été ouvertes au public récemment.  

« Nous sommes privilégiés. Pearl Jam ne fait que quatorze villes en Amérique du Nord et il passe à Québec, qui est la 121e plus grande agglomération urbaine. Roger Waters, lui, ne fait que 31 villes.  

Justin Bieber a choisi le jour de la Saint-Valentin pour donner le coup d’envoi à la vente des billets de son concert.
Photo d'archives, Agence QMI
Justin Bieber a choisi le jour de la Saint-Valentin pour donner le coup d’envoi à la vente des billets de son concert.

  

21 représentations  

Selon Martin Tremblay, la réponse des gens de Québec dictera la capacité du Centre Vidéotron à attirer d’autres vedettes au cours des prochains mois.  

Les spectacles annoncés pour le moment équivalent à 21 représentations pour 2020, en incluant les six représentations de Disney on Ice et les cinq de Jurassic World. En 2019, le Centre Vidéotron a été le théâtre de 50 représentations.  

De passage au Centre Vidéoton  

JANVIER   

  • 27 : Korn et Breaking Benjamin    

MARS   

  • Du 6 au 8 : Disney on Ice  
  • 22 : Pearl Jam  
  • 26 : Harlem Globetrotters    

AVRIL   

  • 4 : Lara Fabian    

MAI   

  • 9 : Black Keys  
  • 16 : Mika  
  • 23 : Monster Spectacular    

JUILLET   

  • 14 : Journey  
  • 21 : Roger Waters    

SEPTEMBRE   

  • 3 : Justin Bieber  
  • Du 25 au 27 : Jurassic World