/sports/hockey
Navigation

Programme double contre Val-d’Or: un match à la fois pour l’Océanic

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Les Foreurs de Val-d’Or s’amènent à Rimouski pour y disputer un programme double vendredi soir et samedi. L’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, se méfie de la formation de l’Abitibi et a l’intention de prendre ces duels un à la fois.  

Quand on lui fait remarquer que les deux derniers programmes doubles contre Rouyn-Noranda et Bathurst ont été partagés, le pilote répond : « On va commencer par le match de vendredi et ensuite on verra pour samedi. » 

« Il n’est absolument pas question de prendre les Foreurs à la légère. Ils nous ont donné de la misère lors de notre visite là-bas. C’est une équipe avec beaucoup d’offensive et un excellent gardien. Le jeune Robidas est actuellement en feu. » 

L’Océanic tentera d’aligner un sixième gain consécutif. « Je ne pense pas à ça. Je pense à gagner le prochain match. Nous avons eu une très bonne pratique ce matin [jeudi]. Ça fait du bien », a commenté l’entraîneur qui a hâte d’avoir un alignement complet pour apporter de la stabilité dans ses trios.  

Sans Lafrenière 

Le capitaine Alexis Lafrenière ratera les deux matchs de la fin de semaine en raison de sa suspension de trois matchs pour un coup à la tête de Thomas Caron, des Remparts. Le centre numéro un, Nicolas Guay, est un cas incertain en raison de raideurs au cou tandis que Ludovic Soucy ratera les parties contre les Foreurs à la suite d’une blessure. 

La saison de Frédéryck Janvier est terminée en raison d’une grave blessure à une épaule. Il pourrait cependant éviter le bistouri. « Nous allons rappeler un attaquant pour vendredi », a-t-il signalé. 

Les deux gardiens, Colten Ellis et Creed Jones, verront de l’action. 

Bolduc doit en donner plus 

Serge Beausoleil mentionne avoir moins aimé les deux derniers matchs de son attaquant de 16 ans, Zachary Bolduc.  

« Mes attentes sont élevées dans son cas. Il a tellement de potentiel. C’est un gars facile à diriger. Je veux qu’il soit plus combatif dans ses batailles à un contre un », a-t-il commenté.