/sports/hockey
Navigation

Evgenii Dadonov, la carte cachée des Panthers

Evgenii Dadonov
Photo d'archives, AFP Evgenii Dadonov

Coup d'oeil sur cet article

Évoluant dans l’ombre de Jonathan Huberdeau et d’Aleksander Barkov, Evgenii Dadonov est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière. La contribution de l’attaquant russe sera sans doute cruciale pour les Panthers de la Floride en deuxième moitié de saison, eux qui tentent d’obtenir leur place pour les séries éliminatoires.  

Alors que les Panthers s’apprêtent à affronter le Canadien de Montréal, samedi après-midi, au Centre Bell, Dadonov tentera de prolonger à cinq sa séquence de matchs avec au moins un but.  

Au cours de la première moitié de saison, l’ailier droit de 30 ans a amassé pas moins de 40 points, dont 23 buts, en 49 matchs. Le choix de troisième ronde des Panthers en 2007 est bien parti pour dépasser ses sommets personnels de 28 buts (2017-18 et 2018-19) et de 70 points (2018-19) au cours d’une même saison.  

«Il a toujours été un bon joueur», a fait remarquer Barkov vendredi, dans une entrevue publiée sur le site des Panthers. «C’est un marqueur naturel. Il sait où aller pour compter. Il joue vraiment bien présentement et on espère que ça va continuer pour lui.»  

L’attaque à cinq  

L’apport de Dadonov en avantage numérique, où il travaille du haut des cercles, a été précieux à son équipe depuis le début de la saison.  

«Ce n’est pas une position facile. Tu vas recevoir des coups de bâton, mais c’est un rôle crucial pour exercer la pression, a raconté Barkov. Il est toujours là, à aider. Il va aussi transporter la rondelle dans la zone et batailler continuellement. C’est un excellent joueur et c’est facile de jouer avec lui.»  

«Non seulement il attire l’attention, mais il rend les autres meilleurs», a dit l’entraîneur-chef Joel Quenneville au sujet du travail de Dadonov en avantage numérique. «Il est très bon pour installer le jeu et chercher les options quand il n’y a pas beaucoup d’ouvertures. Et il peut décocher un tir à tout moment. Il mérite qu’on lui donne du crédit pour sa patience et sa capacité à lire le jeu.»  

«C’est un joueur intelligent qui est toujours bien positionné, a poursuivi Quenneville. Il a un tir remarquable et il a un bon sens de l’anticipation [...] Il est très constant dans sa production. C’est évident que c’est un joueur important pour nous.»  

Les Panthers occupent présentement la dernière place donnant accès aux séries dans l’Association de l’Est. Ils en seront à leur première partie depuis la pause du match des étoiles, samedi.