/finance/business
Navigation

Plus de 260 guichets et 86 centres de services éliminés l’an dernier

Depuis 2015, Desjardins a réduit de façon importante ses installations

Disparition Guichet Desjardins
Photo Martin Chevalier Le porte-parole de Desjardins Jean-Benoît Turcotti a tenu à souligner, jeudi, que, souvent, la coopérative n’a fait que réduire le nombre de guichets dans un même site. M. Turcotti admet, par ailleurs, que les fermetures de sites pourraient se poursuivre.

Coup d'oeil sur cet article

Desjardins poursuit sa cure d’amaigrissement. Depuis 2015, la coopérative a amputé de 21,5 % son parc de guichets et fermé 22 % de ses centres de services. Uniquement en 2019, 268 appareils et 86 comptoirs ont disparu, soit l’une des plus importantes restructurations en 10 ans.  

L’an dernier, l’institution financière a déployé à travers son réseau sa nouvelle génération de guichets automatiques. La direction n’avait jusqu’à présent jamais été en mesure de chiffrer l’impact de ce changement.  

Au 31 décembre 2019, Desjardins comptait 1689 appareils pour retirer des billets verts et 872 centres de services au Québec et en Ontario. Plusieurs des établissements fermés ont été transformés en centres automatisés, soit sans employé.  

Au cours des dernières années, plusieurs maires du Québec, notamment du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont dénoncé cette diminution de l’offre de services chez Desjardins. Un projet pilote avait même été mis sur pied en 2018 afin de maintenir des guichets dans certaines régions.  

En collaboration avec le Mouvement et la Fédération québécoise des municipalités (FQM), cette aventure a pris fin en septembre dernier.  

La première année visait à analyser la rentabilité du projet. Ce sont les municipalités qui devenaient par la suite responsables des « installations indépendantes ». La plupart ont décidé « de laisser tomber », précise la FQM.  

Baisse de popularité  

Chez Desjardins, on justifie cette importante rationalisation par la diminution de l’utilisation des guichets automatiques.  

Selon des données de la coopérative, en un an, la baisse du nombre de transactions a été de 14 %. L’an dernier, seulement 5 % (112 millions) de l’ensemble des transactions ont été effectués à un guichet.  

« L’implantation des nouveaux appareils est complétée. On peut penser qu’ils vont demeurer en place pour des années », indique le porte-parole Jean-Benoît Turcotti. « Nous n’avons pas fermé 268 sites. À certains endroits, il y a eu une réduction du nombre de guichets. L’objectif n’est pas de ne plus en avoir, mais de s’adapter à l’utilisation des membres », dit-il.  

En 2018, le président de Desjardins, Guy Cormier, avait toutefois affirmé dans les médias que les guichets pourraient disparaître en 2028.  

Quant à la fermeture des centres de services, M. Turcotti concède que cette tendance pourrait se poursuivre au cours des prochains mois.  

« Chaque année, ce sont les conseils d’administration des caisses qui prennent ces décisions. Ils évaluent l’utilisation des services. En 2019, il y a eu des fermetures sur l’ensemble du territoire », conclut le porte-parole.  

Un réseau de plus en plus petit  

Centres de services (Québec et Ontario)   

  • 2019 : 872  
  • 2018 : 958  
  • 2017 : 1010  
  • 2016 : 1067  
  • 2015 : 1122   

Guichets automatiques (Québec et Ontario)   

  • 2019 : 1689  
  • 2018 : 1957  
  • 2017 : 2049  
  • 2016 : 2097  
  • 2015 : 2152   

Source : Desjardins